Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 22Article 581962

General News of Monday, 22 March 2021

Source: Actu Cameroun

Nécrologie: l'hommage poignant de Nourane Foster à Eric Kingué

La députée du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn) rend un vibrant hommage au maire de Njombe – Penja, mort ce lundi matin.


C’est un fait, Paul Éric Kingue est mort. Le maire de la commune d’arrondissement de de Njombe-Penja est décédé des suites de maladie cette nuit dans un hôpital à Douala. Celui-ci était le président national du Mouvement patriotique pour un Cameroun nouveau(Mpcn). Depuis l’annonce de sa mort, les réactions de la classe politique se multiplient.

Cela est vrai avec la dernière sortie de Nourane Foster qui salue la mémoire de ce grand acteur de la scène politique de notre landerneau. « J’ai appris avec consternation il y’a quelques instants le décès d’un lion indomptable de la politique ! Monsieur le Maire Paul Eric Kingue, Paul a été de tous les combats politique du dernier quart de siècle au Cameroun. Qu’il repose désormais en Paix! La lutte continue. J’adresse ainsi mes sincères condoléances à sa famille biologique et politique », a posté celle-ci sur son compte Facebook ce lundi 22 mars 2021.

Bernard Njonga

La femme politique n’est pas la seule a abondé dans ce sens, le Dr Louis Marie Kakdeu, raconte ses derniers moments avec Eric Kingue. « Paul Éric, tu m’as laissé un message gentil ce 22 février 2021 suite au décès de Bernard Njonga. Ici même sur Facebook, tu appréciais mon témoignage, rappelant ainsi notre rapprochement tactique pendant les dernières élections municipales et législatives de février 2020 », écrit l’économiste.

« En effet, tu as fait preuve de la défense de l’intérêt général en t’abstenant d’investir des candidats contre le Crac Croire Au Cameroun dans le Moungo Nord, pourtant ton fief. Nous montrions ainsi l’image d’une opposition, comme on aime, unie dans la diversité. Je ne t’ai pas vu ce samedi 20 février à Bangoua et c’est ce matin que je comprends que tu étais déjà toi-même couché sur un lit de malade. Va, Monsieur le Maire, va en paix! Merci, Monsieur le Maire, pour ton sens tactique et ta capacité d’accepter que l’intérêt général prime sur les intérêts politiciens. Que la terre de nos ancêtres te soit légère ! », a conclu Louis Marie Kakdeu.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter