Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 08Article 606901

Actualités of Thursday, 8 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Nécrologie: amputé, voici les derniers instants de vie de Ndoumbè ' le morguier'

Ndoumbe Dibobé, célèbre morguier décédé le 6 juillet dernier Ndoumbe Dibobé, célèbre morguier décédé le 6 juillet dernier

• Avant sa mort, Ndoumbe a eu à subir une opération chirugicale

• Il a été amputé des orteils de ses deux pieds à cause du diabète dont il souffrait depuis des années

• Des moments de douleurs qui ont fini par l'emporter le 6 juillet dernier



Les Camerounais ont appris le 6 juillet dernier la mort de Ndoumbe Dibobe, le célèbre morguier de l'hôpital Laquintinie de Douala. Bien avant cette triste nouvelle, il souffrait de diabète et a subi une opération chirugicale. Ses proches ont bien voulu livrer comment 'le grand maître morguier' a vécu ses derniers instants.

La famille a attesté qu'il est décédé des suites de longue maladie lié au diabète qu'il a traîné depuis des années. Dans les colonnes du journal 'Le Jour', il est révélé que l'état de santé de Ndoumbé s'est dégradé et il a été conduit à l'hôpital Saint Albert Legrand à Bonabéri. Là, les médecins n'ont eu d'autres choix que d'opter pour l'amputation.

A en croire le journal, "il a été interné pendant deux semaines où il a été amputé de deux orteils du pied gauche et un orteil du pied droit".

"Après le bloc opératoire, il y avait une évolution au niveau de son taux de glycémie qui n’était plus trop critique. Mais il y avait un régime à suivre et un pansement à faire deux fois par jour à la maison ", a notifié un proche au quotidien Le Jour ajoutant que Ndoumbè Dibobe était bien suivi "seulement, il ne se déplaçait plus, n’avait plus d’appétit, avait de la difficulté à parler et « regardait les murs. Il passait le clair de son temps alité. A la date fatidique du 6 juillet 2021".

Sa dernière demande faite à ses proches est celle d'une bouillie de maïs. Juste après, il va rendre l'âme dans l'après-midi sur son lit. Son corps a été déposé à la morgue de l’hôpital Laquintinie de Douala. Sa fille garde de lui l'image d'un homme serviable mais regrette sa disparition.

"Il était un homme fort. A la dernière minute, il n’a pas eu cette force-là. Il était trop serviable. Toujours prêt à venir en aide. On avait souvent nos petits différends de père et fille, mais il avait promis d’être toujours là pour moi. Il n’a pas tenu sa promesse", a déclaré avec émoi au journal Le Jour Régine Békima, la fille de Ndoumbè Dibobe.

Rejoignez notre newsletter!