Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 23Article 515188

General News of Saturday, 23 May 2020

Source: 237online.com

Myticisme: auparavant sorcier, un pasteur raconte comment tuer quelqu’un dans la sorcellerie

Les fidèles dans une église Les fidèles dans une église


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Bien évidemment, il ne s’agit ici que de l’une des multiples méthodes utilisées par les ténébreux.

Elle est extraite du témoignage d’un ex sataniste, aujourd’hui reconverti en pasteurs. Suivez plutôt !

Quand on veut tuer quelqu’un dans la sorcellerie, on commence d’abord par voler son ombre. Une fois l’ombre volé, on va chercher un moyen, pour tuer la personne. Ça sera soit par un accident, une maladie… Dès que la personne meurt, on peut même faire appel à un médecin, ce qui est sûr il ne pourra que confirmer le décès de ce dernier. Mais en réalité cette personne n’est pas encore morte, elle est encore en vie. Maintenant, quand on va aller enterrer la personne, la nuit tous les sorciers qui étaient dans le complot, ceux qui ont orchestré la mort de la victime, vont se réunir au cimetière et ils vont entourer la tombe. On va donner un fouet appeler « fouet d’appel » au sorcier qui a fait le sacrifice. Il va frapper trois fois la tombe avec ce fouet. Dès que c’est fait la personne qui se trouve dans la tombe va sortir. Quand elle sort, on prend l’ombre qui lui a été volé, et on lui retourne ça.

À partir de ce moment la personne devient consciente, elle est capable de reconnaitre tous ceux qui l’entourent, malheureusement, elle ne peut plus rien faire pour se défendre. Même si elle appelle Jésus, il ne viendra pas. « Même si Jésus est un secours qui ne manque jamais dans la détresse, il ne viendra pas », parce que Jésus n’est pas un Dieu des morts, c’est pendant qu’on est vivant qu’on peut faire recours à lui… Maintenant on va chercher un œuf non préparé et on va l’écraser sur la tête de la personne afin de rendre sa conscience stérile. Après avoir fait cela, on va utiliser un objet qui est semblable à un malaxeur, avec lequel on va le frapper au niveau de la nuque. C’est cette fois-là que la personne va mourir.

Mais avant cela si la personne qui l’avait sacrifié avait besoin de l’utiliser soit au champ, soit à la pêche, on va le laisser. Quand on le laisse, c’est pour l’utiliser à un travail bien précis. Pendant qu’on l’utilise, on peut même le voir à un endroit précis. Quand la personne se fatiguer par rapport au travail qui lui a été donné, c’est là que les sorciers vont encore le ramener, le tuer et le manger.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter