Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 01 20Article 485854

General News of Monday, 20 January 2020

Source: Actu Cameroun

Mouvement d’humeur: Messanga Nyamding sauve Paul Biya

L’enseignant a entrepris des démarches pour que l’artiste soit rétabli dans ses droits. Il affirme avoir été en contact avec des personnes qui ont promis de régler l’affaire.

Roméo Dika, musicien camerounais, avait prévu faire un sit-in le 24 janvier 2020 devant le siège du comité central du RDPC. Ce mouvement d’humeur pourrait ne plus avoir lieu. La raison : le Pr Messanga Nyamding a entrepris des démarches pour que l’artiste soit rétabli dans ses droits. Il affirme avoir été en contact avec des personnes qui ont promis de régler l’affaire « sous peu ».

Le médiateur : Messanga Nyamding

A cet effet, l’homme politique prie son ami « Romeo Dika d’abandonner sa sortie du 24 janvier 2020. Je voudrais que tout de suite et maintenant que cette descente soit arrêtée ». A-t-il suggéré le 18 janvier 2020 à « La cours des grands ». Une émission diffusée sur la Radio des Artistes. « À partir de maintenant, appelez-moi le médiateur Messanga Nyamding ». Se félicite l’enseignant à l’Institut des relations internationales (IRIC).

Volte-face de Roméo Dika

Les assurances du biyaiste ne sont pas tombées dans oreilles d’un sourd. Elles ont eu un écho favorable à l’endroit de Roméo Dika. Celui-ci a immédiatement manifesté son désir à revenir à de meilleurs sentiments. « Je voudrais dire à tous les Camerounais (…) que je sursois à cette décision. Je vous appelle ! Artistes musiciens(…) à vous abstenir de toute mobilisation vers le siège du Rassemblement démocratique du peuple camerounais. Je prends l’engagement de démontrer au camarade Grégoire Owona que je ne suis pas un homme de guerre. Mais je ne suis pas non plus un mou. Je mets en avant, les intérêts du parti et l’image du chef de l’État. On me verra sur le terrain de la campagne électorale dans le Littoral». A réagit Roméo Dika sur les ondes de la Radio des artistes.

La genèse du problème

Ce qui est à l’origine de la colère de l’artiste sont des prestations non payées. Une somme de 90 millions de FCFA qu’il revendique depuis des mois. Cette enveloppe représente plusieurs prestations de services pour le compte des différentes campagnes présidentielles depuis 1997.

Roméo Dika dit avoir fait appel à un banquier pour préfinancer les prestations des musiciens camerounais. Des musiciens auxquels le RDPC avait fait recours pour soutenir son champion, apprend-on. Son banquier, n’ayant pas soldé cette créance de 40 millions, sera mis à la porte. Sans autre forme de procès.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter