Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 20Article 550165

General News of Tuesday, 20 October 2020

Source: Actu Cameroun

Mort de Woungly-Massaga: inconsolable, Maurice Kamto pleure un homme 'idéal'

Très malade, ce combattant pour l’indépendance du Cameroun est décédé samedi dernier.
L’homme politique camerounais, René Jacques N’gouo Woungly-Massaga, 84 ans, est mort le 17 octobre des suites de maladie. Son décès suscite depuis samedi dernier de nombreuses réactions dans le monde politique, où l’on saluait la personnalité de ce combattant pour l’indépendance du Cameroun.

Sur Twitter, l’opposant Maurice Kamto est revenu sur cette disparition : « Le Cameroun perd en M. Wougly Massaga une figure du mouvement nationaliste du pays. Hommage patriotique à l’homme et à l’idéal qu’il a pu incarner, à travers l’UPC, d’un Cameroun indépendant, prospère et uni dans sa diversité. Condoléances à sa famille et à la nation éprouvées », a écrit le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) dans la soirée du lundi 19 octobre 2020.


Le patriarche souffrait d’une multitude d’affections
Très malade, le commandant Kissamba, figure de proue de l’Union des populations du Cameroun (UPC) a sollicité une évacuation sanitaire à l’étranger en juin dernier. Il voulait se rendre « en Afrique du Sud ou ailleurs », afin de bénéficier de soins spécialisés.

Le patriarche souffrait d’une multitude d’affections, notamment le diabète, des problèmes cardiaques ou de l’insuffisance rénale, et sollicite une évacuation sanitaire à l’étranger. Il avait déjà bénéficié d’une évacuation à l’étranger en avril 2019, grâce à la Présidence de la République.



Woungly Massaga, ancien président de l’Union nationale des étudiants du Kamerun (UNEK) fait partie des fondateurs du Manidem, une aile de l’UPC. Après des études primaires à Eséka et à Lolodorf, il s’envole pour la France. Il fait des études secondaires au Collège de Die (Drôme), au Lycée Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand. Puis des études supérieures à la Faculté des Sciences de Clermont-Ferrand. Woungly-Massaga s’inscrit à la Sorbonne en 1960 pour présenter une thèse de doctorat en Mathématiques.

En 2003, nouvelle tentative de Congrès unitaire lancée par Kissamba se solde par un échec. De 2008 à 2010, il consacre deux études aux grands défis du continent africain que sont l’intégrisme islamique et les réseaux ésotériques.


Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter