Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 03Article 560048

General News of Thursday, 3 December 2020

Source: Journal Du Cameroun

Mondialisation: les confidences de Valéry Giscard d’Estaing à Paul Biya

L’ancien chef d’Etat français Valéry Giscard d’Estaing décédé dans la nuit du 2 décembre 2020 des suites de Covid-19, a séjourné au Cameroun pour la dernière fois en 2001 à la veille du sommet France-Afrique.

Valery Giscard d’Estaing, 20e président de la République française, de 1971à 1981 est mort. Victime du Coronavirus. L’ancien âgé de 94 ans quitte la scène 19 ans après sa dernière visite au Cameroun où il fut reçu par le président de la République Paul Biya. Valery Giscard d’Estaing était arrivé dans le cade de la préparation du sommet France-Afrique de cette année portant sur la mondialisation.

Pendant plus d’une heures, le sujet était au menu de l’audience que lui a accordé Paul Biya qu’il a connu en 1979 comme Premier ministre d’Ahmadou Ahidjo.

Valery Giscard d’Estaing confiait à Paul Biya que les pays africains ne doivent pas craindre la mondialisation, mais œuvrer pour en tirer grand bénéfice. Ajoutant que de son avis, la mondialisation est un phénomène historique impliquant l’intensification des échanges et la rapidité de la communication, ce qui disait-il au président camerounais, « est donc bénéfique pour tous ».

Pour Valéry Giscard d’Estaing il fallait à tout prix éviter l’uniformisation dans ce contexte. Il insistait sur le fait que l’Afrique puisse affirmer son identité et la spécificité de ses problèmes ainsi que de ses besoins.

L’ancien président laisse donc tous ces conseils. Il rend l’âme environ trois mois après un autre Chef d’Etat français, Jacques Chirac, décédé le 26 septembre, à l’âge de 86 ans. Deux personnalités politiques qui se sont opposées pendant plus de trente ans.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter