Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 15Article 562370

General News of Tuesday, 15 December 2020

Source: Actu Cameroun

Moi j’accepte que le Pr Maurice Kamto est mon maître - Owona Nguini

Le Pr Mathias Eric Owona Nguini affirme qu’il reconnait que le Pr Maurice Kamto est son maître.

Le Pr Mathias Eric Owona Nguini avec ironie affirme se reconnaître comme un élève du Pr Maurice Kamto. Il se reconnait aussi comme un passé par l »école du Pr Augustin Kontchou. Maintenant, si ceux qu’il nomme les « kamtalibans » n’acceptent pas que le Pr Joseph Owona est le maître de Kamto, c’est leur problème. Mais pour lui, il faut toujours une reconnaissance.

«Moi j’accepte que le Pr Maurice Kamto est mon maître !!! je ne suis pas comme les kamtalibans qui refusent que le Pr Joseph_owona est le maître du Pr Kamto ou que le Pr Augustin Kontchou l’est aussi. Il faut toujours payer ses dettes hein chers kamtalibans !!!», a tweeté le Pr Mathias Eric Owona Nguini.

Celui qui est souvent présenté comme un politologue dans son élan de reconnaissance, cite aussi des auteurs dont les ouvrages ont formé son esprit et structuré sa à distance.



«Et Je Ne Parle Pas De Tous Ceux Qui Ont Formé Mon Esprit Et Structuré Ma Raison À Distance,À Travers Leurs Écrits!!! À Commencer/Marx,Weber,Durkheim Aron,Adorno,Horkheimer, Bourdieu,Hoffmann,Habermas, Berger,Luckmann,Touraine, Elias,Nkrumah. La Chaîne Des Dettes Est Longue Hein!!», a-t-il tweeté.


Pr Kontchou Koumegni

Rappelons que ces tweets d’Owona Nguini surviennent du fait d’un extrait du Pr Kontchou Koumegni qui anime les débats sur la toile. Il s’agit en effet, d’un extrait d’une émission qui date de six ans où, l’ancien ministre de la communication au Cameroun affirmait que Maurice Kamto est son élève et qu’il est un peu déplacé que le président national du Mrc l’appelle collègue.

Le Pr Amougou Mbarga Alphonse Bernard, Maître de conférences en science politique, enseignant à l’université de Douala s’est invité dans le débat. Il soutient d’ailleurs que Kontchou Koumegni a raison de s’affirmer ainsi. « Dans la tradition universitaire, c’est le maître qui affranchit l’élève en l’autorisant à l’appeler collègue, si et si, l’élève en remplit les conditions. C’est pas l’élève (quand bien même il serait déjà à niveau) qui derechef prend l’initiative d’appeler son maître, son collègue », relève l’invité permanent de Dash Info, une station privée émettant depuis Douala au Cameroun.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter