Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 14Article 597007

General News of Friday, 14 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Militaire braqueur au Cameroun: voici ce qui s’est réellement passé

Le militaire est accusé d'avoir braqué une femme Le militaire est accusé d'avoir braqué une femme

•Le militaire Tenga Lemena Rodrique serait plutôt la victime

•Il tenterait de recupérer son argent volé par son ex

•La femme qui a crié "o voleur" a disparu avant l'arrivée de la police



Des images d’un élément de la garde présidentielle accusé d’avoir braqué une femme font le tour des réseaux. Selon les nouvelles versions de l’affaire recueillies par la rédaction de CamerounWeb, il s’agirait d’une affaire de couple qui a dégénéré.

Le Soldat Tenga Lemena Rodrique actuellement en détention, aurait croisé le chemin d’une de ses anciennes copines au lieudit « Borne fontaine Émana ». Cette dernière pendant qu’elle sortait avec le militaire aurait subitement disparu avec une somme d’argent qui appartenait à ce dernier. Devenue injoignable, la jeune made aurait été recherchée en vain au Cameroun par son partenaire.

Lors de leur rencontre de ce jour, c’est tout naturellement que le militaire demande le remboursement de son argent. Une fois encore la jeune dame aurait tenté de s’échappé. Le militaire aurait mis la main sur son sac. Pour se défendre, la jeune dame cri « o voleur ». Les badauds du quartier ne se sont pas faits prier. Ils se sont donnés à cœur joie à une séance de bastonne sans réellement comprendre le fond de l’affaire.

N’eut été l’intervention de la police, le Soldat Tenga Lemena aurait perdu la vie.
« Cette version peut être un peu plus plausible du moment où la fille aurait disparu à l'arrivée de la police sur les lieux. En tout état de cause et en raison de la divergence des versions sur cette affaire, nous espérons qu'une enquête crédible fera la lumière sur les faits exacts.
Cette affaire posera à nouveau sur la table, la problématique de la justice populaire susceptible d'avaler des personnes innocentes », raconte Landry Ndenmeko Bankoue.

Pour l’heure, l’armée camerounaise ne s’est pas prononcée sur cette affaire qui ternit son image.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter