Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 24Article 582739

General News of Wednesday, 24 March 2021

Source: Actu Cameroun

Mieux pour Mendo Ze qui n’est pas un anglophone - Ludovic Lado

Le prêtre jésuite camerounais revient ici sur l’actualité qui alimente la toile depuis ce mardi en soirée.


Le Pr Gervais Mendo Ze est-il libre ? En effet, l’ancien directeur général de la Crtv, le média du contribuable camerounais aurait bénéficié de la grâce de Paul Biya, le président de la République du Cameroun. On se souvient en effet des images de Mendo Ze mal en point dans une formation hospitalière de Yaoundé, qui faisaient le tour de la toile depuis quelques semaines maintenant.

Depuis l’annonce de cette « grace » présidentielle, chacun y va son idéologie pour analyser la chose. Le prêtre jésuite Ludovic Lado, pense en effet, qu’il y a du deux poids deux mesures. Il soutient par ailleurs que Paul Biya a réagi à une indignation sélective de certains internautes. « Mieux pour Mendo Ze qui n’est pas un anglophone! Quittons derrière l’indignation sélective ! », a posté le père Lado sur sa page Facebook, ce mercredi 24 mars 2021.

Yves Michel Fotso

Certains internautes pensent par ailleurs que l’urgence pour l’ancien patron de la Crtv est de se faire soigner et non la grâce. « Même si il faut reconnaître que la grâce présidentielle accordée au Professeur Gervais Mendo Ze le rend désormais libre de tout mouvement et par conséquent induit qu’il peut aller se faire soigner partout où il veut, il faut dire que l’urgence pour lui en ce moment c’est les soins et non d’une grâce », commente un internaute.

« Que va faire le Pr Mendo Ze d’une grâce présidentielle lorsqu’il a besoin des soins appropriés avec des plateaux techniques dignes de ce noms ? D’aucuns me diront qu’avec cela il peut utiliser ses propres moyens pour aller se faire soigner n’importe où. Soit ! Mais a-t-on oublié que Yves Michel Fotso, Inoni ont bénéficié des évacuations sanitaires alors que leurs cas n’étaient pas aussi graves et pitoyables comme celui de Mendo Ze ? », a-t-il conclu.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter