Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 12Article 566420

General News of Tuesday, 12 January 2021

Source: Actu Cameroun

Meurtre des civils à Mautu: accusée, l’armée balance 'la vérité'

Cyrille Serge Atonfack Guemo,  porte-parole de l’armée camerounaise Cyrille Serge Atonfack Guemo, porte-parole de l’armée camerounaise

Le ministère de la Défense accuse plutôt les séparatistes d’avoir conçu des images pour faire endosser à l’armée «un aveugle massacre perpétré à Mautu».
Le ministère de la Défense a publié un communiqué pour déjà informer l’opinion de la tenue d’un raid préventif mené dans la localité de Mautu située dans l’arrondissement de Muyuka; région du Sud-Ouest. Le raid en question a eu lieu le dimanche 10 janvier 2021. Il a été mené sur les positions de ceux que le ministère qualifie de «groupes terroristes».

Le communiqué signé par le porte-parole de l’armée le capitaine de vaisseau Cyrille Serge Atonfack, fait savoir qu’au terme des combats, plusieurs insurgés ont été neutralisés et d’autres ont été blessés. Des armes et munitions ont été récupérées. Le communiqué indique que les rebelles ont par la suite conçu des images pour essayer de faire endosser aux forces de défense et de sécurité un «aveugle massacre perpétré à Mautu».

Contrairement aux dires des séparatistes et de certaines Organisations non gouvernementales, l’armée ne parle pas de l’assassinat de civils. Toutefois, le communiqué indique que les séparatistes ont conçu des images pour mettre sur la tête des Forces de Défense et de Sécurité un massacre qui aurait eu lieu dimanche dernier. Il est dit qu’une enquête a été diligentée pour élucider le contenu de ces images.

Communiqué de l'armée

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter