Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 02Article 559763

General News of Wednesday, 2 December 2020

Source: icicemac.com

Membre du PCRN et du RDPC, Meka Abessolo démasqué

L’État du Cameroun est à moderniser afin de le transformer en outil de développement collectif, mission triviale d’un État digne de ce nom. Ceci passe par l’instauration d’un État de droit effectif et non de transit, lequel se caractérise par l’indépendance de la magistrature, non seulement réelle, mais aussi d’apparence. Ça passe également par l’enchassement d’une charte des droits et libertés (dans une constitution rigide), par une décentralisation territoriale véritable. Le Cameroun est dirigé par un attardé politique qui substitue sa volonté personnelle (de s’accrocher au pouvoir) à celle du peuple. On est dans le déni total de démocratie.

Le dirigeant Camerounais ( on va appeler ça ainsi, car le terme ne semble pas approprié vu qu’en fait il dirige un cartel pas un pays). Un homme confit dans l’idolâtrie du pouvoir, la carte personnelle, la micro gestion, le pacte de corruption. Il à fait de ce pays une terre de non gouvernance et de corruption politique prégnante.La pratique de la démocratie est exaspérante, mais son absence est désespérante. Qu’on se le dise, les démocraties libérales n’ont pas été offertes sur un plateau aux peuples qui ont le privilège d’en jouir aujourd’hui… Le régime Biya s’est enlevé toute capacité à sortir le pays du merdier dans lequel il l’a foutu. Quelque soient les mesures qu’il mettra sur pied, elles sont vouées à l’échec. L’intérêt général n’est pas dans l’ADN de ce régime. Il se prétend fort.

Or si il l’est, c’est simplement parce qu’il s’approprie les outils immenses de l’État à des fins strictement partisanes et personnelles. La politique jusqu’auboutiste de ce régime, ça craint, ça suscite des doutes, voire des inquiétudes quant à l’avenir de ce pays. Le Monsieur du Prcn a un discours lunaire quand il dit qu’il faut féliciter ceux qui participent à la démocratie.La démocratie c’est des règles équitables pour tous les joueurs. Le jeu politique est cadenassé. Tout parti digne de ce nom devrait se battre pour que des règles équitables soient mises en place pour un jeu démocratique clair et transparent. La bataille pour un système électoral consensuel n’est donc pas dans les cartons de ce Prcn qui se pose donc en accompagnateur de mangeoire.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter