Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 26Article 615712

Politique of Thursday, 26 August 2021

Source: www.camerounweb.com

Mefou et Akono : même en prison, Basile Atangana contrôle 4 mairies

Depuis sa cellule il a pu imposer des candidats à diverses élections. Depuis sa cellule il a pu imposer des candidats à diverses élections.

Depuis sa cellule il a pu imposer des candidats à diverses élections

Il contrôle 3 mairies sur 4

Et est en train de rafler la mise dans le processus de renouvellement des organes de base du Rdpc

Basile Atangana Kouna garde une grande marge de manœuvre au sein du département de la Mefou et Akono. Depuis son emprisonnement, il a continué à faire montre d’une impensable démonstration de force. D’abord lors des élections législatives et municipales de 2020 ensuite lors des opérations de renouvellement des organes de base en cours.

Selon plusieurs indiscrétions Basile Atangana Kouna a réussi à contrôler 3 mairies sur les 4 que compte son département d’origine. Il s’agit de la Mairie de Mbankomo, de Ngoumou et de Bikok. Seule la mairie d’Akono dirigée par Alphonse Ondoa Effala, totalement acquis à Gaston Eloundou a échappé à son contrôle. Selon plusieurs sources dans ce département, les maires qui lui sont acquis continuent donc de suivre la ligne politique tracée par « Don Basilo ».

C’est le même scenario qui s’était déjà produit lors des élections municipales et législatives qui est en train de récidiver. Basile Atangana Kouna est en train de manœuvrer pour imposer ses candidats dans les 4 sections que compte la zone. S’il est encore incertain de récupérer la section d’Akono, A Bikok sa candidate madame Crescence Ottou, Maire de la Commune de Bikok est déjà sure d’être élue à la tête de la Section Rdpc de Bikok. Même chose du côté de Mbankomo où son candidat Benjamin Fouda Effa laisse déjà entendre que son élection n’est qu’une affaire de formalités. Et ce n’est pas à Ngoumou que son candidat Grégoire Saturin Effa Messi ne se targue pas de sa prochaine élection au sein de cette section. De quoi attirer des jalousies chez Jacques Atangana (candidat à la section Rdpc de Ngoumou), ancien secrétaire particulier de Basile Atangana Kouna qu’il accuse de l’avoir trahi.
Mais à Akono Daniel Bikoe qu’on dit être proche à la fois de Basile Atangana Kouna et Gaston Eloundou n’est pas encore sur d’être élu. Selon plusieurs confidences sa candidature fait l’objet d’une opposition farouche chez les populations. « C’est un valet de maison s’il devient président de section, il sera tout simplement une caisse de résonnance de ceux qui veulent le faire élire », soutient Dzou Mimfoumou un autre militant du Rdpc.

Faiseur de rois

Pour enfoncer définitivement Jacques Atangana (candidat à la section Rdpc de Ngoumou) qui l’a lâché après son arrestation pour s’allier à Gaston Eloundou Essomba son pire ennemi, Basile Atangana Kouna a réussi à fabriquer un candidat inconnu sur le terrain politique, pour ravir la vedette à cet ancien proche collaborateur devenu indésirable. Et la mayonnaise serait en train de prendre. « On ne le connaissait pas avant. Mais depuis quelques jours son nom sonne de partout. On nous dit que c’est Atangana Kouna qui est derrière lui et sur le terrain c’est très visible. Jean Baptiste Atemengue le protégé d’Atangana Kouna ainsi que Tatiana Biloa, qu’on soupçonne d’entretenir une relation avec Atangana Kouna font des réunions de nuit pour réussir à imposer cet anonyme. Mais comme d’habitude ce sont les pauvres populations qui vont en pâtir, puisqu’il va arriver, il ne connait rien sur le terrain politique, il n’a pas eu de préparation et va se mettre à faire du n’importe quoi », regrette Eloy Messi, militant Rdpc de Ngoumou.

Rejoignez notre newsletter!