Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 02 02Article 488818

General News of Sunday, 2 February 2020

Source: www.camerounweb.com

Meeting de Paris : Maurice Kamto ‘attaqué’ par la diaspora anglophone

Le prochain président du Cameroun doit compter avec les anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Cela, Maurice Kamto, le sait. Durant le meeting du 1er février à la Place de la République de Paris, le président du Mrc a été surpris pars une requête peu ordinaire.

Après l’exécution de l’hymne nationale du Cameroun en français, une bonne partie de l’assistance, certainement des anglophones du Noso, a demandé à Maurice Kamto de reprendre la même chanson mais cette fois-ci en anglais.


« Je suis désolé. Je ne suis pas sûr de pouvoir chanter l'hymne en anglais. Mais je prends l'engagement devant vous que notre hymne national sera chanté la prochaine fois dans les deux langue (français et anglais) », a répondu Maurice Kamto. Satisfaits par sa réponse, il fut ovationné par ses militants venus nombreux l’écouter.

La dictature est impitoyable
Pour s’en libérer, le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) demande à tous les Camerounais de se sentir concernés par la lutte. Selon lui, quel que soit le groupe auquel ils appartiennent, la dictature les atteindra tôt ou tard.


« En manifestant une certaine indifférence à ce qui arrive à différentes communautés nationales depuis l'indépendance de notre pays (voire avant l'indépendance), on dit que ça concerne tel et tel groupe, ce n'est pas notre affaire. Non! C'est votre affaire parce votre tour viendra. Parce que la dictature est impitoyable. Elle commence par ce qu'elle considère comme la menace la plus grave, la plus imminente pour finir tous ceux qu'elle considère comme un obstacle », déclaré Maurice Kamto.


Pour illustrer la dictature au Cameroun, il rappelle les récents évènements malheureux survenus avec les enseignants qui rendaient hommage à leur camarade tué sur son lieu de travail par un élève. Maurice Kamto a dénoncé les violences exercées sur les enseignants.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter