Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 10Article 555094

General News of Tuesday, 10 November 2020

Source: www.camerounweb.com

Media : un 3ème B news sort du bois après celui d’Obama et de Bidjang

Le rédacteur en chef de Vision 4 est le premier à crier « Au voleur » dès la diffusion des premières informations relatives à la nouvelle chaine de télévision B News en gestation. Après vérifications, les internautes se sont rendus compte Bruno Bidjang n’avait fait aucun effort d’imagination. Ilse serait juste contenter de changer le « C » du média français « Cnews » par son « B ».

Les recherches révèlent également que Bruno Bidjang n’est pas le premier à faire usage du nom « Bnews » dans le paysage médiatique.


Un site parodique « Bnews » existait depuis mars 2020. « On utilise la liberté d'expression et notre droit à la parodie pour vous informer du mieux possible. Promis, on essaye ! », peut-on lire sur le compte Twitter de ce média. Ce Bnews français en réalité est pour le site d’informations Cnews, ce que le site parodique Legarfi.fr est pour Lefigaro.fr En moins de 24 heures au moins 3 Bnews sont été identifiés.



Amougou Belinga en colère

B News 1 n’est pas encore opérationnelle mais la nouvelle télévision du ministre Fame Ndongo fait déjà couler des salives. Selon des sources généralement crédibles, Amougou Belinga a piqué une grosse colère en apprenant le projet de création d’une télévision qui aura pour DG son ancien collaborateur Ernest Obama. Il s’est senti trahi car il entretenait de bonnes relations avec le promoteur de cette chaîne qui va certainement lui faire concurrence.


« Après les révélations sur la nouvelle télévision B-NEWS lancée par Jacques Famé NDONGO , ministre de l’enseignement supérieur, Jean Pierre Amougou Belinga se sent trahit.


En effet, nous avons appris que pendant longtemps, le magnat des médias de Nsam a entretenu des relations tes étroites avec Jacques Famé NDONGO. D’ailleurs Jean Pierre Amougou Belinga a versé des centaines de millions fcfa en terme de cadeaux à Famé NDONGO ( Comme il aime démentir qu’il démente je vois).


Par derrière, Jacques Famé NDONGO a préparé en catimini une télévision pour doubler son ancien ami. Fame NDONGO de son pseudonyme Osu Bita Asotol va recruter Luc OWONA qui est son neveux comme promoteur de la télévision dont il est le véritable propriétaire.


Mais cette nouvelle télévision n’est qu’un épisode dans la bataille de succession à laquelle se livre les clans au sein du pouvoir », nous apprend Boris Bertolt.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter