Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 19Article 550093

General News of Monday, 19 October 2020

Source: mediatudecmr.com

Media et Covid-19: la liste des journalistes camerounais qui ont perdu leur emploi

Le secteur des médias paie le lourd tribut de la catastrophe économique engendrée par la crise sanitaire liée au Coronavirus. En effet, de nombreuses entreprises de presse ont vu baisser considérablement leurs revenus, ce qui a entraîné au Cameroun comme ailleurs dans le monde une grande vague de licenciements de journalistes et des plans sociaux de restructuration ou de réaménagement. Médiatude vous propose une enquête sur l’impact de la maladie sur les emplois de journalistes au Cameroun et dans le monde.

2020, est une année à oublier rapidement pour le monde entier comme pour de nombreux hommes de médias. En effet, l’année qui court vers sa fin aura été exceptionnelle dans le mauvais sens, avec notamment l’encombrant harcèlement du Coronavirus. À cause de cette maladie, de nombreuses entreprises de presse ont été contraintes de recourir à des pratiques nouvelles, et notamment le télétravail pour éviter le mieux possible de propager ou d’être exposé au virus. Aussi, plusieurs entreprises de presse ont vu chuter leur chiffre d’affaire, au point d’être contraintes de limiter le personnel en ne gardant que le strict minimum de personnes.

Au Cameroun

Les entreprises Canal 2 International ou Vision 4 ont à travers des plans sociaux décidés de se séparer de nombreux journalistes et autres techniciens desdites entreprises. Soflane Kengne, Brand Kamga sont entre autres les grandes figures de Canal 2 International que l’on ne verra plus dans ces effectifs. Parfait Ayissi Etoa, Albertine Bitjaga, Valérie Ntida pour Vision 4, font partie de la longue liste d’employés ainsi écartés après des années de services. À la CRTV, certains employés ont aussi été mises en congé technique pour limiter les mouvements a pu constater Médiatude. Des stagiaires pré-emplois et contributeurs externes ont eu été renvoyés à la maison. Dans des chaînes comme Équinoxe TV, STV et dans bien d’organes de presse écrite on réduit sans le couper le recours aux stagiaires.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter