Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 08Article 525913

General News of Wednesday, 8 July 2020

Source: www.camerounweb.com

Media : Jean Jacques Ze caresse le projet d’un retour à Canal 2 int.


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

L’ancien journaliste de Canal 2 International Jean Jacques Ze ne serait plus en odeur de sainteté avec le patron de groupe l’ANECDOTE. Selon plusieurs sources, il est accusé d’être une taupe après avoir refusé de déstabiliser certains cadres du régime. Après avoir perdu son poste de Directeur adjoint de Vision 4, le journaliste envisagerait retourner dans son ancienne famille où il avait fait la pluie et le beau temps.


L’homme en 2013, en quittant Canal 2 international se félicitait lui-même pour le travail accompli sur cette chaîne. « Je suis fier du travail que j'ai fait pour porter l'information sur Canal 2 au niveau actuel » avait-il déclaré.
Un retour à case de départ serait suicidaire pour certains analystes du paysage médiatique camerounais. Si le PDG de Vision 4 Amougou Bélinga est réputé pour l’humiliation en public de ses collaborateurs, il ne faut pas perdre de vue le fait que Canal 2 non plus ne donnait pas une grande considération à ses journalistes. Jean Jacques Ze avait de quitté définitivement Canal 2, avait été viré à plusieurs reprises.
« Tout comme ce n'est pas la première fois qu'il est relevé de ses fonctions de chef de la rédaction. Pourtant, confie une source, rien ne laissait présager pareil scénario. En 2009, il est débarqué du poste qu'il occupait déjà depuis plusieurs années pour être remplacé par Paul Mahel. Après la démission de ce dernier en janvier 2013, Jean Jacques Ze revient à ce poste pour en être à nouveau débarqué hier mercredi, 30 octobre 2013 », nous rappellent notre confrère lebledeparle.com


L’avenir du journaliste dont le talent n’est plus à prouver est abordé par Médiatude sur sa page Facebook.
« Comment entrevoyez-vous l'avenir professionnel de Jean Jacques Ze ?
Quelle attitude conseillerez-vous au journaliste après son limogeage de son poste de Directeur adjoint au profit de Bruno Bidjang ?
De mémoire, le journaliste avait dû démissionner de Canal 2 en 2015 pour rejoindre la chaîne de Nsam. Dans une interview accordée à Travelling en octobre 2019 il estimait qu'on a "marché sur lui" à Canal 2 », s’est interroger le baromètre de la presse camerounaise.


« JJZ reste pour moi le meilleur à vision 4 donc ce n’est pas en étant à ce poste que l'on constate son art pour ce domaine. Nous avons vu des personnalités occupées de haute fonction et non données le rendement optimal. Alors en voulant humilié cet homme vous regretterez très bientôt »

« C'est sûr qu'il finira par partir de cette chaîne, ce n'est qu'une question de temps. Dans quelques mois je le vois correspond d'une grande chaîne internationale ou pourquoi ne pas faire comme Sidoine Monkam à la CRTV? Il est talentueux personne ne peut dire le contraire. C'est le seul professionnel de cette boîte », peut-on lire dans les commentaires.
De son côté, Martin Camus Mimb estime que Jacques Ze ne devrait pas lire en public sa décision de destitution. Pour lui, Amougou Belinga a simplement décidé d’humilier le journaliste.


« J'ai décidé d'en parler publiquement, parceque c'est le métier qui m'a donné la petite vie que j'ai qui est attaqué. Et parceque des jeunes journalistes qui nous lisent, et qui voient la flopée de messages de félicitations, peuvent finalement croire que c'est la règle. Non! Il s'agit exactement de ce qu'il ne faut pas faire. Un homme qui vous a donné ses vêtements la veille pour aller à une fête, ne va pas vous déshabiller au carrefour et vous obliger de traverser le village à poil pour aller garder ses habits chez lui et le village sort pour acclamer votre courage.


Maintenant, je veux comprendre cette mode dans nos télévisions de lire les décisions de nominations internes à l'antenne, que nous payons pour regarder. Le patron qui a absolument le droit de limoger ou licencier qui il veut, a la possibilité de rendre publique ses décisions dans des journaux classiques ou people. Ce qui s'est passé est extrêmement grave.... », a-t-il publié.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter