Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 01 20Article 485800

Politique of Monday, 20 January 2020

Source: Actu Cameroun

Me Sylvain Souop représentait quel danger ? - Jean de Dieu Momo

Le ministre délégué auprès du ministre de la justice au Cameroun, répond ainsi au collectif des avocats du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) qui demande des clarifications sur la mort de l’avocat au barreau du Cameroun.
Le 17 janvier dernier à Yaoundé, les membres du collectif des avocats du Mrc donnent une conférence de presse. Au cours de cette rencontre, ils expriment leur inquiétude sur les circonstances troublantes qui entourent la mort de maître Sylvain Souop. Pour que lumière soit faite, ils appellent à des investigations sérieuses et approfondies pour mettre la lumière sur la nature des soins et actes médicaux, administrés au Centre des Urgences de Yaoundé.

Pour le collectif, il faut, «établir les responsabilités en cas de faute (s) ou erreur (s) médicale (s)». Ce qui n’est pas de l’avis de Jean de Dieu Momo, qui parle dans une sortie sur son compte Facebook de surenchère politique. «Pardon arrêtez de politiser le douloureux décès d’un confrère qui faisait l’unanimité par son caractère républicain bien affirmé». Poste le ministre délégué sur le fil de son journal.

A lire aussi
Jeux du Commonwealth 2018: 3 athlètes camerounais portés disparus
Propre enquête
Le ministre Momo, dit avoir mené sa propre investigation, de débouche à une mort naturelle de l’avocat Me Souop. « Les gens racontent quoi? Quel crime? La douleur de sa mort m’a conduit à mener ma propre enquête. Notre confrère avait une fracture de l’humérus droit qui remontait au niveau de la jointure de l’épaule. Il est lui-même venu au bloc sur ses pieds après que tous les examens aient été faits. On ne pouvait pas pratiquer une anesthésie locale. A peine avait-on commencé l’anesthésie que son coeur s’est arrêté. Malgré tous les efforts pour le faire repartir, rien n’a été possible». Écrit le ministre.



Par la suite il poursuit, «comment quelqu’un peut-il voir un crime? Pourquoi? Il représentait quel danger? Au contraire le confrère était quelqu’un que tout le monde aimait. Un avocat intègre au professionnalisme jamais pris en défaut», conclut ce dernier.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter