Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 21Article 536299

General News of Friday, 21 August 2020

Source: Cameroon Info

Me Alice Nkom salue le coup d’Etat intervenu au Mali

Contrairement à certains leaders politiques et de la société civile, qui ont exprimé leur désapprobation, l’avocate et défenseure des droits de l’Homme soutient le coup de force de l’armée malienne.

Le Mali a connu un coup d’Etat sans effusion de sang le 19 août 2020. Des hauts gradés de l’armée malienne ont pris le pouvoir après l’arrestation et la démission forcée du président, Ibrahim Boubacar Keita. Comme on pouvait s’y attendre, cette actualité est largement commentée au Cameroun.

Contrairement à certains leaders politiques et de la société civile qui ont marqué leur désapprobation, Me Alice Nkom, avocate et défenseure des droits de l’homme salue ce coup d’Etat «car il vient car il vient mettre un terme à la souffrance de ce peuple», soutient-elle dans une réaction publiée dans les colonnes du quotidien Le Messager édition du 21 août 2020.

Selon elle, ce peuple «ne pouvait pas continuer de vivre avec un seul individu qui lui a mis le genou sur la gorge pour lui empêcher de respirer. Ils ont voté des lois qui ne sont jamais appliquées, les élections qui sont truquées. L’armée malienne sur ce coup est une vraie armée républicaine qu’il faut saluer. Quant à la réaction de la communauté internationale, elle ne dit pas grand-chose quand elle parle du respect de l’ordre constitutionnel».

«Si vous prenez le cas camerounais, comment a-t-on pu organiser les élections alors que la devise du pays est paix-travail-patrie ?», s’interroge la militante. «Je souhaite que tout le peuple malien se mette comme un seul homme derrière son armée. Elle a besoin d’être soutenue, y compris financièrement pour œuvrer à la libération du Mali».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter