Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 05 26Article 598663

Actualités of Wednesday, 26 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Mbog Matip Emmanuel entame son 6è jour sans manger au SED

Mbombog Mbog Matip Emmanuel Mbombog Mbog Matip Emmanuel

•Mbombog Mbog Matip Emmanuel a entamé le 20 mai une grève de la faim.

•Il est gardé depuis septembre 2020 au SED.

•Le journaliste est accusé de propagation de fausses nouvelles.


Selon nos informations, le directeur de publication du journal Climat Social refuse de se nourrir depuis la semaine dernière. Il poursuit en effet ce mercredi la grève de la faim qu'il a initiée, afin d'attirer l'attention de l'opinion nationale et internationale sur son arrestation et sa détention abusive au SED.

Mbombog Mbog Matip Emmanuel poursuit sa grève de la faim entamée le 20 mai dernier pour sa libération et le rétablissement de ses droits.
Depuis sa prison, il a adressé plusieurs correspondances notamment: au président de la République, au premier ministre, au directeur du cabinet civil de la présidence de la République, au ministre délégué auprès de la République chargé de la défense, au ministre des affaires sociales, au Contre amiral, au directeur général des renseignements généraux, à la commission nationale des droits de l'homme, à la présidente résidente de l'Union européenne par l'entremise du directeur de la prison.

'Contre toute attente, après investigation, ces correspondances ne sont jamais parvenus à leurs destinataires. Et pour quelle raison? Amadou Madi, régisseur de la prison centrale de Kondengui serait-il complice des détentions abusives ? Sinon pourquoi jusqu'ici ne s' y est-il pas rendu au quartier 3 local 31 de la prison qu'il dirige pour s'enquérir de la situation de son prisonnier en grève de la faim depuis cinq jours ? S'interroge le syndicat national des journalistes indépendants du Cameroun en abrégé (Synajic ) qui continue de réclamer la libération de Mbombog Mbog', écrivait le Synajic dans un communiqué parvenu à la rédaction de CamerounWeb.

Dans son communiqué, le Synajic affirme que Mbombog Mbog Matip est victime d'une cabale visant à le 'museler à jamais'.

'Son péché est d'avoir voulu sauver son pays et celui de ses bourreaux de le détruire. Ils lui ont d'ailleurs attribué un pamphlet intitulé: "Mes excuses publiques au peuple camerounais en général et à tout peuple bamiléké en particulier". Faux, le président de la ligue nationale des personnes défavorisées créée en 2012 n'est pas tribaliste, il a toujours été du côté des démunis. L'objectif de cette publication qui fait le tour des réseaux sociaux, initiée et partagée par un certain Paul Daysi Biya est de faire détester ce vaillant confrère, qui a su faire de son handicap par nos compatriotes originaire de l'Ouest', ajoute le syndicat.

Rappelons que Matip Emmanuel a été arrêté en septembre 2020 à Yaoundé par six hommes cagoulés à son domicile et puis conduit à la direction de la sécurité militaire, logé au ministère de la défense où il aurait été séquestré jusqu'à 22h avant d'être conduit au secrétariat d'État chargé de la défense (Sed). Le tribunal militaire l'accuse de 'propagation de fausses nouvelles'.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter