Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 19Article 581143

General News of Friday, 19 March 2021

Source: www.camerounweb.com

Maurice Kamto ne rassure pas grand monde - Sismondi Bidjocka

Selon l'éditorialiste, le président du MRC a beau donner des garanties au peuple, mais il ne rassure toujours pas grande. Sismondi en veut pour preuve la gestion faite des fonds collectés dans le cadre du projet Survie Cameroun. Ce point de vue, le journaliste l'a donné dans un éditorial sur 'la gouvernance au Cameroun'



LISON PLUTÔT


'Je vous propose ce jour de revenir sur les questions de gouvernance, c’est un sujet qui glace le sang au Cameroun, de quoi vous dresser les cheveux sur la tête ;
Voyez-vous, un pays d’Afrique de l’ouest ou d’Afrique australe est automatiquement plus crédible qu’un pays d’Afrique central comme le Cameroun ; tenez par exemple, pour un même projet, un pays d’Afrique de l’ouest n’a pas besoin de rédiger trois pages, deux, c’est largement suffisants, Pourtant un pays comme le Cameroun devra présenter le projet sur au moins trois cent pages car la liste des conditionnalités est infinie ; protection oblige, ils nous maîtrise déjà,

Cet exemple personnalisé, montre à quel point nos rapports avec les fonds publics, ou tout simplement avec l’argent sont des rapports incestueuses,
Par le passé, on pouvait s’imaginer que cet état de rapport est propre à la nature et la source émettrice, épargnant l’entité humaine, Pourtant celle -ci est au centre du problème depuis la nuit des temps ; on a vite déchanté, car que ce soit de l’argent public ou privé, rien est épargné ; on dirait que les citoyens de nos pays ont dans le sang un ADN qui agis comme l’aimant et le métal ;

? La Gestion des fonds de Survie Cameroun continue à faire couler beaucoup d’encre ; Malgré des gages de garantie donnés pour le changement des mentalités, Maurice Kamto ne rassure pas grand monde ; «S’il y a la lumière à faire, nous ferons la lumière. S’il y a des gens qui se sont mal comportés, nous engagerons des procédures judiciaires nécessaires», Il multiplie ce genre de déclaration comme le fait l’éleveur, avec la provende et les poulets, juste question de dire quelque chose pour se débarrasser de vous, En réalité, l’homme est sérieusement inquiet car tout ceci a un impact catastrophique sur son image d’homme politique faisant la campagne sur le slogan de la bonne Gouvernance ; Le concurrent d’en face lui fera remarqué que s’il n’a pas pu bien géré les fonds privés de son parti, il risque traîner le pays vers un dépôt de bilan, la faillite ; une perspective ennuyeuse dont seuls les fanatiques extrémistes chantre du tribalisme primaire peuvent tenir sans grande conviction,

? Le pire selon des fuites d’une enquête parallèle et indépendante, c’est que parmi ceux qui se sont partager des centaines de millions, il y aurait le président lui-même ; et tout ce monde n’est pas futé pour un sou, les uns et les autres ont multiplié des achats douteux et questionnables, Toyota Prado par ci, fortuner ou Mercedes par là, Achats des terrains, immobiliers, certains en ont profité pour ressembler à bébé Doc, l’ancien Ministre des transports Edgard A,M dont les costumes s’évaluaient à hauteur de 4,000 dollars par unité, voilà ce qui arrive très souvent quand une masse de pauvre arrive aux affaires, ça va bientôt faire un an que le leader de ce parti Maurice Kamto a annoncé l’ouverture d’une enquête par un cabinet d’audit spécialisé, contacté par un journal de la place, ledit cabinet affirme n’avoir jamais été saisi ; alors à quoi joue Maurice Kamto ? Les leaders de parti au regard de l’engouement observé à la présidentielle ont commis une erreur d’évaluation, estimant sans doute que puisque c’est le MRC, personne n’oserait leur demander des comptes ; ce fut une erreur fatale, car en ces gens germait aussi un espoir bien établi sur des conviction et non un chèque à blanc ; Un Proverbe oriental rappel. “La dévotion du peuple est une superstition.” ,,,,

Celui qui fait au peuple de fausses légendes révolutionnaires, celui qui l'amuse d'histoires chantantes, est aussi criminel que le géographe qui dresserait des cartes menteuses pour les navigateurs ; écrivait - Prosper-Olivier Lissagaray dans son livre intitulé Histoire de la commune de 1871 ; et pour finir,

Ce ne sont pas les gens riches qui oppriment le peuple, mais ceux qui veulent le devenir. Écrivait Louis de Bonald Dans son ouvrage intitulé Oeuvres complètes de m. de bonald (édition 1845)

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter