Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 02Article 553483

Politique of Monday, 2 November 2020

Source: Journal Du Cameroun

Maurice Kamto accusé d’ingratitude vis-à-vis de la France

Des parlementaires français reprochent au leader du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) d’avoir soutenu, lorsqu’une certaine rumeur donnait Paul Biya pour mort, que la France, qui l’a aidé à sortir de prison, protège « un pouvoir présidentiel défaillant ».

Il n’y a finalement pas que le président Paul Biya qui est mis à mal dans le rapport de la dernière mission des parlementaires français au Cameroun. Maurice Kamto, le leader du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), est à maintes reprises cité en sa défaveur.

Les députés français Rodrigue Kokouendo et Didier Quentin, qui ont séjourné au Cameroun du 14 au 17 janvier 2020, estiment dans leur rapport que Maurice Kamto, « le plus représentatif de l’opposition », a injustement accusé la France de soutenir le pouvoir de Yaoundé. Alors que le président français s’est impliqué pour qu’il sorte de prison. « La France a plaidé inlassablement pour sa libération et celle-ci est intervenue le 5 octobre 2019, après tout de même presque une année, 333 jours d’enfermement. (…) Le même Maurice Kamto n’a pas hésité à désigner la France comme pays protecteur d’un pouvoir présidentiel défaillant à la suite des rumeurs du décès de Paul Biya », affirment-ils.

L’accusation du président MRC étonne d’avantage ces émissaires de l’Assemblée nationale française lorsqu’ils se souviennent que « juste avant la crise sanitaire et après le massacre de Ngarbuh, [la France] a mis tout son poids dans la balance pour faire la lumière sur ce drame ».

Parlant précisément de la crise dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, ils affirment que Kamto soutient les leaders anglophones. « Le soutien aux leaders anglophones fait partie de la stratégie de Tibor Nagy (sous-secrétaire d’Etat américain aux Affaires africaines) et l’opposant Maurice Kamto, l’opposant le plus représentatif, si je puis dire, du Président Biya – M. Kamto est un bamiléké de l’Ouest francophone – a été reçu à plusieurs reprises à Washington ».

Le rapport de la mission effectuée au Cameroun, par ces délégués de la Commission des affaires étrangères de l’Assemble nationale française, a été transmis au ministre français des Affaires étrangères.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter