Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 16Article 505615

General News of Thursday, 16 April 2020

Source: 237actu.com

Matthias Owona tacle les détracteurs de son père et justifie sa nomination

Paul Biya, dans un décret signé hier mercredi 15 avril, a nommé Joseph Owona, membre du conseil Constitutionnel, il remplace ainsi Jean Fouman Akame décédé.

La nomination de ce cacique du régime ne fait pas que des heureux. Nombreux sont ces abonnés des réseaux sociaux qui pensent qu’elle ne respecte pas le critère de l’impartialité. Prenant la défense de son papa, Eric Owona Nguini a fait un texte pour faire taire toute polémiques.

Voici son texte

LA CONTESTATION INFANTILE : QUAND LES KAMTALIBANS GROGNONS VEULENT DÉNIGRER LA NOMINATION DU PR JOSEPH OWONA AU CONSEIL CONSTITUTIONNEL !!!

D'emblée ,Il Faut Savoir Que La Nomination Aux Hautes Fonctions Civiles Et Militaires Est Une Prérogative Du Président De La République Constitutionnellement Attestée ,Qu'Il Utilise De Manière Discrétionnaire.Le Président N'A Pas À Justifier Ses Actes De Nomination.

Ensuite,C'Est Sur La Base De Ces Prérogatives Qu'Il A De Maniere Discrétionnaire Le Pr Joseph Owona (Professeur Émérite Des Universités ,Professeur Agrégé De Droit Public) Comme Membre Du Conseil Constitutionnel.

Certains Pensaient Qu'Il Aurait Pu Le Faire Avant,D'Autres Pensaient Qu'Il Ne Pouvait Plus Le Faire ,Il L' A Fait Maintenant ,De Manière Discrétionnaire.Contrairement A Ce Que Disent Des Hurluberlus Kamtalibans,Pas Plus Qu'Avec La Nomination En 2018 De La Première Vague De Membres Du Conseil Constitutionnel ,Le Principe De Cette Nomination N'Est Illégale.Soit Par Mauvaise Foi ,Soit Par Ignorance,Beaucoup De Grincheux Pensent Que L'On Ne Peut Nommer Au Sein De Cette Auguste Institution Des Personnalités Expressément Associées À Des Partis.Ce N'Est Pas Vrai.Ce Que Les Conditions Formelles D'Objectivite ,De Neutralité Et D'impartialité Prescrivent Pour La Validation Du Mandat Des Membres Du Conseil Constitutionnel ,C'Est Qu'Ils N'Appartiennent Plus À Des Organisations Politiques Au Moment De Leur Prestation De Serment Et De Leur Installation.C'Est À Ce Moment Qu'On Vérifie Qu'Ils Se Sont Effectivement Conformés Aux Dispositions Légales Prévues En La Matière,Ce Qui Leur Commande De Démissionner De Fonctions Et Positions Éventuellement Occupées Dans Des Partis !!! Voilà Comment Les Choses Se Font.

Maintenant ,Je Suis Amusé Quand Je Vois Des Analphabètes Qui Trouvent Déplacé Qu'On Nomme Un Professeur Émérite De Droit , Agrégé De Droit Public Depuis 43 Ans Au Conseil Constitutionnel.Vraiment Soyons Sérieux

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter