Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 03 27Article 583864

Actualités of Saturday, 27 March 2021

Source: www.camerounweb.com

Mathias Owona Nguini fait des révélations sur un projet d’insurrection armée

Mathias Eric Owona Nguini Mathias Eric Owona Nguini

Dans une tribune sur sa page Facebook, le Prof Mathias Eric Owona Nguini tire sur la sonnette d'alarme sur un nouveau projet d'insurrection armée. Selon l'universitaire, il s'agit d'une 'rébellion qui s'appuie sur des commanditaires extérieurs destinés à écarteler le triangle camerounais et à diviser le centre étatique'.

Voici la tribune

'Ceux qui ont été laminés lors du scrutin présidentiel de 2018, et leurs parrains et mentors pris dans les rets de la justice anti-corruption, sont en train de préparer de nouveaux foyers insurrectionnels armés. C'est une rébellion qui s'appuie sur des commanditaires extérieurs destinés à écarteler le triangle camerounais et à diviser le centre étatique. La Logique géopolitique de cette dynamique Insurrectionnelle est d'attaquer l'unité territoriale du Cameroun. Il s'agit aussi de mettre en question la représentativité nationale du pouvoir central camerounais en faisant croire qu'il ne représente que certains segments communautaires. La logique géopolitique ainsi articulée est de faire croire que l’Etat camerounais ne repose que sur les trois régions du centre, du sud et de l’est comme glacis constitué autour de la configuration communautaire Ekang. La rébellion en formation entend constituer un axe anti-Ekang. Les mentors des apprentis sorciers qui soutiennent cette initiative aventureuse et folle pensent naïvement qu'il suffit de multiplier les foyers de lutte armée pour renverser le régime du renouveau ,s'en prendre à ses soutiens politiques et sociaux et constituer des axes gouvernants censés punir certaines communautés. La rébellion entend pénétrer par les régions septentrionales, en exploitant les failles sécuritaires en RCA. Elle entend s'incruster dans le nord et l'Adamaoua avant de prendre pied à l'ouest. L'objectif est toujours d'assaillir le pouvoir central de toutes parts, pour l’épuiser financièrement et militairement. il s'agit pour ces apprentis-sorciers financés et soutenus par des lobbies politiques et économiques nationaux et étrangers de répandre le chaos armé dans la plus grande partie du Cameroun, en visant notamment à pulvériser les structures de défense à l’est pour ouvrir
La voie sur Yaoundé. Ceux qui se livrent à ce jeu dangereux et criminel veulent matérialiser les scénarios funestes que j'ai dans le passé examiné sous le nom commode de chaos rapide. Ils croient en tirer profit en agissant comme des poissons en eaux troubles. Ils ne savent pas que cette nouvelle escalade suscitera une puissante riposte. Que les camerounais soient avertis des dangers que de tels aventuriers font peser sur la sécurité de la république, en excitant les passions pour tenter de prendre le pouvoir par la force, car ils se rendent compte qu'ils n'ont pas la puissance électorale nécessaire pour prendre le pouvoir par les urnes. Le seul destin heureux du Cameroun, c'est de rester uni et sodé face aux manipulations visant à opposer les communautés, confessions et régions. La république transversale sera notre rempart le plus solide face à de telles infâmes attaques...'

Rejoignez notre newsletter!