Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 12Article 566543

General News of Tuesday, 12 January 2021

Source: www.camerounweb.com

Massacres de Mautu: déclaration de guerre et de résistance du Vice-président ambazonien

Dabney Yérima, vice-président ambazonien Dabney Yérima, vice-président ambazonien

Les massacres de Mautu viennent d' embraser et fragiliser les efforts de négociations établis entre les sécessionnistes et le régime Biya. Au lendemain des affrontements, le vice-président ambazonien condamne et appelle les sécessionnistes à résister. Dans un long communiqué, Dabney Yérima énumère une panoplie de dispositions que les ambazoniens doivent désormais suivre pour contrer les militaires du BIR et le régime Biya.

Déclaration de l'IG: Massacre à Mautu mais il faut résister

Hier, 10 janvier 2021, une barbarie méprisable a été déchaînée par les forces d'occupation contre notre peuple dans le village de Mautu, comté de Fako. Le village de Mautu a été envahi et dix hommes, femmes et enfants ont été massacrés au cours de leurs activités quotidiennes. Il y a deux jours à peine, un jeune homme du nom de Clovis dans le village de Njinikom a été assassiné par les forces françaises du Cameroun. Nos cœurs saignent et notre nation pleure les victimes de ces crimes odieux. Ils ne seront jamais oubliés.

Le gouvernement intérimaire d'Ambazonie (IG) a ordonné une enquête immédiate pour vérifier les faits entourant ces massacres. Au fur et à mesure que les faits seront disponibles, l'IG communiquera ces détails à ses partenaires internationaux et groupes de défense des droits de l'homme.

Malheureusement, ces attaques sauvages et non provoquées perpétrées par le BIR du Cameroun français, en collaboration avec d'autres milices, contre notre population civile innocente et sans défense sont devenues endémiques. Nous avons des preuves irréfutables que ces crimes contre l'humanité sont prémédités et dirigés par les dirigeants du régime de Yaoundé. Ne vous y trompez pas, ce ne sont pas des attaques aléatoires. Ces attaques sont menées avec une précision militaire. Ces attaques visent à terroriser la population civile et à décourager l’enrôlement éventuel de forces d’autodéfense. Ces attaques visent également à susciter des représailles, mais nous ne succomberons ni à la provocation ni à la peur. Nous répondrons à ces attaques au moment opportun.

En tant que nation, le courage et la résilience de nos forces de restauration pour lutter pour notre souveraineté sont louables. L'heure juste avant l'aube est habituellement le moment le plus sombre. Tout au long de l'histoire, de nombreuses personnes impliquées dans des mouvements de restauration ont désespéré et presque abandonné lorsque les temps sont difficiles. Mais l’histoire nous enseigne qu’avec persévérance, de nombreuses nations ont gagné leurs batailles de libération et, je crois que si nous persistons, nous vaincrons. Je crois qu'avec persévérance, l'actualisation de la restauration de l'Ambazonie se réalisera.

Pour la population de Buea, nous sommes fiers que de nombreuses entreprises restent fermées pendant les villes fantômes. Pour les quelques magasins qui ouvrent actuellement ces jours-ci, nous vous demandons d'observer cette grande initiative qui a donné à notre lutte un grand élan. Cette guerre nous a été déclarée et il est de notre responsabilité de nous protéger et de protéger notre territoire de l'invasion et de l'anarchie militaire du Cameroun français. Aucun conflit violent ne se termine jamais sur le champ de bataille. Les guerres se terminent toujours sur la table des négociations en tant que seul endroit où une paix et une justice durables peuvent être atteintes. Le Cameroun français arrivera bientôt à cette réalisation.

Le gouvernement intérimaire d'Ambazonie lance un appel urgent aux Ambazoniens pour qu'ils prennent les dispositions suivantes

Nous devons tous être stratégiques dans nos actions, nos déclarations et devons parler de notre lutte comme un pour le monde.
Nous devons tous travailler comme agents de collecte de renseignements pour nos forces de restauration afin que ceux au sein de nos communautés qui collaborent avec ces voyous du Cameroun français pour discréditer notre révolution soient traduits en justice.

Nous devons ignorer les mentors de la division interne et rester unis dans notre plan innovant et dynamique pour adhérer sans pitié à notre responsabilité de protéger (R2P) Ambazonie.
Nous devons être audacieux et résolus en prenant notre territoire à travers OPERATION CAPHOT aka THE BIG RUBBERGUN.

Camarades, ne soyez ni découragés ni distraits. Notre heure viendra. Notre position politique est que les mesures de confiance suivantes créeraient une atmosphère propice à un engagement productif avec le Cameroun français. Nous pensons que l'ensemble du processus devrait être souscrit par l'ONU et certains États musclés (Amérique, Grande-Bretagne, Allemagne et Russie). Les principales mesures de confiance à prendre sont les suivantes:

(i) Une intervention humanitaire des Nations Unies dans le sud du Cameroun. Cette action nécessaire garantira la sécurité de la population du sud du Cameroun. Les forces françaises du Cameroun doivent se retirer du territoire du sud du Cameroun. Nos PDI, réfugiés et communauté de la diaspora doivent pouvoir rentrer en toute sécurité dans le sud du Cameroun sans craindre d'être tués par le régime de Yaoundé.

(ii) La libération de tous les prisonniers politiques du sud du Cameroun détenus par le Cameroun français dans diverses prisons et centres de torture.

iii) Une mission d’enquête internationale chargée d’enquêter sur divers crimes commis dans le sud du Cameroun.

Pour nous, l'adoption de ces mesures est essentielle pour des raisons évidentes. Le Cameroun français s'est révélé malhonnête. C'est une nation qui n'a aucun respect pour les vies humaines et les normes internationales. Mais nous devons continuer notre combat pour la liberté et la justice avec la conviction que nous vaincrons. Nous devons rester audacieux et ne pas succomber à l'intimidation ou à la peur. Nous devons continuer à résister. Nous vaincrons.

Que Dieu bénisse la République fédérale d'Ambazonie.

Je vous remercie

Dabney Yerima

Vice président

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter