Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 22Article 506998

General News of Wednesday, 22 April 2020

Source: lebledparle.com

Massacre de Ngarbuh: voici les 3 militaires mis aux arrêts par Paul Biya

Si les trois hommes en tenue impliqués dans le massacre des populations au village Ngarbuh dans la nuit du 13 au 14 février 2020 sont déjà la disposition du tribunal militaire de Yaoundé, tel n’est pas encore le cas pour les membres du comité de vigilance.

La commission d’enquête sur la tragédie de Ngarbuh a établi les responsabilités. Outre le chef de bataillon Nyangono ZE Charles Éric, d’autres hommes en tenue sont impliqués dans le drame.

« Le sergent Baba Guida a associé des civils armés à une opération militaire, n’a pas maitrisé ses hommes au cours de ladite opération, a ordonné l’incendie de maisons et volontairement travesti le compte rendu et son bilan. Le gendarme Sanding Sanding Cyrille a participé à une opération ayant causé la mort de plusieurs personnes et des incendies des maisons. Le soldat de 1ère classe Haranga a participé à une opération ayant causé la mort de plusieurs personnes et des incendies des maisons. Les dix membres de comité de vigilance non encore identifiés ont participé à une opération ayant causé la mort de plusieurs personnes et des incendies des maisons », peut-on lire dans le communiqué.

Au vu de ces chefs d’accusations, les coupables sont confiés entre les mains de la Justice pour répondre de leurs actes car le président Paul Biya a instruit leur « arrestation » ainsi que l'ouverture d'une procédure judiciaire contre eux.

Les trois militaires sont déjà sous les ordres du TMY tandis que les membres des comités de vigilance sont encore recherchés.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter