Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 02 20Article 493234

General News of Thursday, 20 February 2020

Source: lebledparle.com

Massacre de Ngarbuh: Jean de Dieu Momo appelle à la vigilance

Dans une publication faite sur la toile, Jean De Dieu Momo appelle le peuple à plus de vigilance suite au drame de Ngarbuh dans la région du Nord-Ouest.

Le 14 février 2020, « cinq personnes dont quatre enfants et une femme » ont « accidentellement » perdu de leurs de leurs vies à Ngarbuh dans la région du Nord-Ouest, selon le communiqué du gouvernement.

Depuis lors, ce fait d’actualité ne cesse de faire couler beaucoup d’encre et de salive. Au centre des polémiques, les chiffres donnés par les autorités et que remettent en cause certains acteurs politiques et organisations internationales qui jettent plutôt l’opprobre sur l’armée.

Appel à la vigilance

Pour Jean De Dieu Momo, cette tragédie n’est pas le fait du hasard car elle a pour finalité de provoquer l’ire des populations. Pour qu’on n’en y arrive pas, le ministre délégué auprès du ministre de la Justice appelle à la vigilance du peuple.

« L’un des signes de la guerre hybride est de faire la guerre par procuration et de protester en premier. Tous les signes indiquent clairement que ce drame a été voulu pour créer la psychose au sein la population cible qu’on veut révolter. Ça semble marcher si notre peuple n’est pas vigilant », a écrit l’homme politique sur sa page Facebook ce 19 février 2020.

Pour rappel, dans son pont de presse tenu le 18 février 2020, René Emmanuel Sadi, ministre de la Communication a indiqué qu’une enquête a été ouverte « sous très haute instructions du chef de l’Etat ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter