Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 26Article 551560

General News of Monday, 26 October 2020

Source: www.camerounweb.com

Massacre de Kumba: une camerounaise adresse une lettre 'révoltante' à Paul Biya

Le drame de Kumba a suscité d'émoi et de consternation au sein de l'opinion cameorunaise. Huit élèves ont été abattus dans leur école à Kumba par présumés séparatistes. Une camerounaise prise de peur et de panique adresse une note révoltante à Paul Biya.

Lisons !
Lettre au Président De La République du Cameroun Son Excellence Paul Biya.
Excellence Monsieur Le Président, le Cameroun est à la croisée des chemins.
Plus que jamais la paix et l'unité nationale sont mis à mal.
Il ya exactement 4 ans que la crise anglophone commençait et un an plus tard, se transformait en un conflit armé.
À ce jour, les combats dans le cadre de cette crise ont déjà fait plus de 3.000 morts depuis 2017 et forcé plus de 700.000 personnes à fuir vers d'autres régions, selon un récent rapport d’Amnesty international (février 2020).

Jusqu'à quel nombre devrions-nous atteindre avant de mettre fin à cette sale guerre ?
Vous avez déclaré sur Radio Monte-Carlo (RMC) en 1983 ce qui suit : «Je voudrais qu’on retienne de moi l’image de l’homme qui a apporté la démocratie et la prospérité au Cameroun ».

Cela supposait que le jour où vous ne serez plus président, le Cameroun serait un pays démocratique et prospère économiquement.
Aujourd'hui Excellence pourquoi la paix a foutu le camp au crépuscule de votre vie politique ?
Hier samedi le 24 octobre 2020, dans le sud-ouest, précisément à Kumba, des individus non identifiés ont fait irruption dans l'enceinte d'un établissement scolaire et ont mitraillé à mort plusieurs adolescents les innocents plongeant le Cameroun tout entier dans l’horreur en plein jour Monsieur Le Président , l'horreur de trop.

Excellence, vous êtes celui qui a reçu le mandat du peuple et plus que jamais ce peuple vous regarde et attend comme d'habitude que vous trouviez la solution finale et définitive.

Cependant, la résolution pacifique de la crise anglophone, l'épuration de l'atmosphère politique, la création d'un climat social favorable au développement du pays et à l'épanouissement des Camerounais sont un chapelet de mesures qui peuvent être engagées afin d'aboutir à une sortie de crise honorable.

Plus que jamais Monsieur Le Président, un véritable dialogue franc et sincère s'impose à cette situation. Elle nous coûtera moins d'argent, moins de ressources humaines, moins de pertes en vie humaines, et une paix durable.
Excellence Monsieur Le Président, je disais à l'entame de ma lettre que nous sommes à la croisée des chemins. Votre expérience politique, managériale vous permet d'amener notre pays vers la paix et la prospérité. Nous croyons en vous et comptons sur votre magnanimité afin de solidifier les Camerounais et les réconcilier avec leur histoire.

Auréolé de votre large score aux récentes élections présidentielles, vous avez l'onction du peuple et ce peuple par ses cris de douleur ses larmes en sang et son cœur meurtri vous appelle à prendre le bâton de pèlerin et de le conduire à la terre promise car Kumba c’est la flèche de trop Excellence.
Vous remerciant pour l’intérêt que vous porterez à nos larmes nos cris nos frayeurs , je vous prie d’agréer, Monsieur Le Président De La République , l’expression de mes sentiments très respectueux.

Unnelle Cavalli fille de la république.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter