Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 27Article 551806

General News of Tuesday, 27 October 2020

Source: www.camerounweb.com

Massacre de Kumba: un ex ministre de la santé de Paul Biya prend la parole

L’ancien membre du gouvernement est dévasté par le massacre des enfants à Kumba survenu le samedi 24 octobre dernier. Depuis la prison de Kondengui où il est incarcéré, l’ex-ministre de la Santé a fait part de son indignation.

Difficile de rester de marbre après le massacre des enfants camerounais à Kumba, région du Sud-ouest. Trois jours après ce drame inédit, Urbain Olanguena Awono, l’ex-ministre de la Santé a brisé le silence.

Depuis la prison de Kondengui où il est emprisonné, l’ancien membre du gouvernement, a exprimé son indignation. Non sans transmettre ses condoléances aux familles des victimes. « Toutes mes pensées émues aux victimes et sincères condoléances aux familles terrassées. »


« Aucun mot n’est assez fort pour dire mon indignation »

A l’en croire, il est impossible de garder le silence pour longtemps devant une telle boucherie humaine : « devant l’horreur du massacre des enfants camerounais à Kumba, région du Sud-ouest, aucun mot n’est assez fort pour dire mon indignation», a déclaré l’ancien ministre.

Le souhait de l’ex- ministre de la Santé est que de tel drame ne se reproduise plus au Cameroun. « Je n’ai qu’un cri : « Plus jamais ça « . Le cri de la République profondément blessée; le cri de la nation touchée au cœur même de sa matrice d’avenir, sa jeunesse ; le cri du peuple qui pleure et n’en peut plus de voir couler chaque jour le sang des innocents. Plus jamais ça au Cameroun, notre chère patrie ».

Pour rappel, Urbain Olanguena Awono est accusé de détournement de la somme de 3 milliards de FCFA. Les faits remontent à la période allant de 2003 à 2006. Il lui est reproché d’avoir, lorsqu’il occupait les fonctions de ministre de la Santé publique à cette époque, ordonné le paiement d’un stock de médicaments du Sida à la Cename.

L’accusation considère la livraison de fictive parce que la signature du comptable matières de la Cename de l’époque ne figure pas sur les bordereaux de livraison desdits produits. Un grief similaire est fait à Hubert Wang, l’ancien secrétaire permanent du Programme de lutte contre la tuberculose.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter