Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 30Article 553003

General News of Friday, 30 October 2020

Source: www.camerounweb.com

Massacre de Kumba: l'Honorable Albert DOOH - COLLINS prend la parole

Le massacre perpétré dans une école de Kumba ce 24 octobre 2020 continue de faire réagir la place politique Camerounaise. Camerounweb vou propose la réaction de l'Honorable Albert DOOH - COLLINS.




Trois jours pendant lesquels j’ai essayé de comprendre pourquoi.
Trois jours pendant lesquels j’ai pensé plutôt vivre un mauvais rêve.
Trois jours où finalement l’horrible réalité s’est imposée à moi.
Oui les écoliers de Mother Francisca International Bilingual School ont été brutalement arrachés à la vie, victimes de la folie meurtrière d’un terrorisme aveugle et chimérique.

Quelle cause pourrait en effet justifier un tel carnage ? AUCUNE.
Car même en temps de guerre, il existe un code d’honneur : les civils et plus encore les femmes et les enfants, les écoles, les hôpitaux sont protégés par les conventions internationales.

Qui n’entend pas cette triste clameur et ces pleurs qui viennent de KUMBA pour envahir toutes les demeures de notre pays et qui s’apparentent aux larmes de Rachel dans Matthieu 2-18 reprenant le prophète Jérémie 31-15 : « une voix a été entendue à RAMA, des lamentations et des pleurs amers : Rachel pleurant ses enfants ; elle refuse d’être consolée sur ses enfants, parce qu’ils ne sont plus ».

Oui inconsolables, nous le sommes tous.
Le pays tout entier l’est.
Pourquoi un tel dévoiement de l’humain ?Pourquoi un tel obscurantisme barbare de cette nébuleuse ? Pourquoi ? RIEN, absolument rien ne peut justifier pareille horreur sur des enfants qui n’avaient pour seules armes que leur innocence, leur candeur et ... leur sourire ... pourtant désarmants ...
Hélas ! La barbarie et la bestialité n’ont pas pu être attendries.
Honte et malheur à tous ceux qui veulent par opportunisme politicien trouver quelques explications à un tel nihilisme macabre.

Honte et malheur à ces pays prétendument « amis du Cameroun » qui hébergent les commanditaires de ces actes.
Le sang des écoliers de KUMBA maculera à jamais leurs mains et les hantera.
On se serait attendu en pareille circonstance à un sursaut républicain, à de la transcendance de la part des diverses obédiences politiques de notre pays, à l’unité derrière les institutions et ceux qui les incarnent pour ensemble décrier l’intolérable et exalter ce qui nous unit : LA REPUBLIQUE.

Mais oh que non, les officines de récupération politicienne tels des charognards sont à l’œuvre pour une exploitation malsaine de la détresse de tout un peuple, à travers des marches et un folklore dont les vrais mobiles sont plutôt une insulte à la mémoire de ces enfants.
Vivement le temps où nos pratiques politiques seront plus nobles et feront bon ménage avec la morale.

Face à un véritable déni de conscience et déni d’humanité ainsi dévoilés à la face du monde, j’ai bien peur que le 24 octobre n’ait définitivement sonné le glas du dialogue.

Puissent les âmes de ces anges, reposer en paix !

Honorable Albert DOOH - COLLINS

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter