Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 29Article 552448

xxxxxxxxxxx of Thursday, 29 October 2020

Source: newsclic.info

Massacre de Kumba: des femmes continuent les manifestations à l’hôpital régional de Buea

Le 24 Octobre dernier, la ville de Kumba a été le socle du spectacle atroce d’un massacre d’enfants initié par les séparatistes des régions du Nord-ouest et du Sud-Ouest. Depuis lors, les voix se lèvent pour condamner cet acte ignoble et choquant qui a causé la mort de 07 enfants et a fait environ 10 blessés.

Après l’indignation des membres du gouvernement, des artistes Camerounais, de la diaspora camerounaise, de la communauté internationale, les citoyens Camerounais eux-mêmes n’ont pas pu rester indifférents. Les femmes qui sont avant tout les plus touchées, car portent la douleur de l’enfantement, se mobilisent tous les jours dans presque toutes les régions du Cameroun pour dire: “Ça suffit!”


Aujourd’hui encore, de nombreuses femmes se sont rassemblées dans la ville de Buea pour entamer une manifestation pacifique. Vêtues de noire, et munies d’arbres de paix, ces femmes de statut et classe sociale confondus : femmes d’affaires, femmes de ménage, commerçantes… Toutes, ont sillonné les rues de la ville avec des pancartes sur lesquelles étaient marqués des messages poignants : “Plus de sang dans le pays”, “Nous voulons la paix” entre autres.

Elles se sont mises en route pour atteindre l’hôpital régional de Buea où on enregistre actuellement 02 élèves miraculés internés qui ont reçu 05 balles lors du massacre.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter