Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 26Article 551791

General News of Monday, 26 October 2020

Source: tgv de l'info

Massacre de Kumba: depuis le SED, Marafa Yaya envoie un message fort

Le terrible massacre de Kumba de ce octobre continue de susciter des réaction. Ex collaborateur de Paul Biya, désormais derrière les barreaux de Kondengui, Marafa Yaya a tenu à réagir à ce drame.



Malgré sa situation de prisonnier à Kondengui, Marafa Yaya continue de suivre l'actualité de la vie socio politique camerounaise. Dans une lettre envoyée depuis sa cellule de Kondengui, l'ancien secrétaire général de la présidence condamne ce nouveau drame qui aura fait 6 morts, des enfants de 9 à 12 ans et somme le gouvernement à prenre ses responsabilités.

«NGARBUH, MUYUKA, MENKA PINYING, MUNTENGUENE et maintenant KUMBA: terrible litanie de massacres, dont les plus innocents d'entre nous -civils, femmes, enfants- sont les premières victimes.
Mes premières pensées sont pour leurs familles et leurs proches, à qui j'adresse mes condoléances les plus sincères. Même si l'heure est au deuil, j'adresse également à ces communautés si tragiquement atteintes, et en particulier aux enseignants et aux écoliers, un message d'encouragement: gardez espoir. Vaille que vaille, il faut continuer à préparer l'avenir, un avenir dont l'horreur se sera retirée.
Au gouvernement, je dis c'en est assez. Vous devez non seulement mettre en œuvre tous les moyens nécessaires pour punir les coupables et protéger les populations, mais vous devez remettre la nation sur la voie du dialogue et de la réconciliation. C'est la méfiance généralisée, c'est l'esprit de division selon des lignes ethniques, religieuses, linguistiques, qui tue. Qui nous tue, car ces massacres que nous pleurons, ce sont des massacres de Camerounais par des Camerounais.
Au peuple, je dis: il est nécessaire d'en appeler au gouvernement et de le mettre face à ces responsabilités. Mais il est tout aussi nécessaire, et tout aussi urgent, de trouver en chacun de nous les ressources pour nous traiter les uns les autres en frères et en sœurs. Car c'est ce que nous sommes.
Le sang qui coule à KUMBA, c'est celui d'un énième fratricide.» Marafa HAMIDOU YAYA

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter