Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 25Article 551500

General News of Sunday, 25 October 2020

Source: Actu Cameroun

Massacre de Kumba: choquée, Brenda Biya se prononce sur l'horrible drame

La fille de la force de l’expérience (Paul Biya) marque son indignation après le drame survenu ce samedi 24 octobre 2020 à Kumba dans le Sud-Ouest du Cameroun. Elle profite aussi de sa page Facebook, pour souhaiter ses condoléances aux différentes familles éprouvées.

Après le meurtre odieux de 8 élèves ce samedi 24 octobre 2020 à l’école maternelle et primaire Mother Francisca de Kumba. L’indignation se poursuit au sein de l’opinion camerounaise. Cela est vrai avec la dernière sortie de Brenda Biya, la fille du président de la République du Cameroun. Elle a fait un message en anglais sur sa page Facebook, pour condamner l’acte malheureux.

« I am shocked by the wickedness of man, let’s change our mentalities my brother and my sister, my sincere condolences to the grieving family, may God strengthen our hearts. Traduction (Je suis choquée par la méchanceté de l’homme, changeons nos mentalités mon frère et ma sœur, mes sincères condoléances à la famille en deuil, que Dieu fortifie nos cœurs) », a posté la fille de Paul et Chantal Biya sur son compte Facebook.


Enfants innocents
Notons que cette prise de position intervient après la sortie du gouvernement camerounais qui évoque son indignation, « des unités spéciales des forces armées camerounaises ont entrepris la sécurisation de la ville de Kumba. Le Gouvernement de la République, choqué et profondément indigné, condamne avec la dernière énergie les auteurs de cet acte odieux, lâche et abominable, perpétré contre des jeunes innocents », a indiqué René Emmanuel Sadi, dans un communiqué publié ce samedi 24 octobre 2020.



« Le Gouvernement estime qu’aucune cause au monde ne peut justifier ou légitimer de telles atteintes systématiques à la vie d’êtres humains, encore moins, à celle d’enfants innocents, d’élèves, ou d’étudiants, qui doivent aller à l’école, au collège, au lycée, à l’université, pour se former et être en mesure de se prendre en charge, et d’assumer dans le futur la relève de leurs aînés », a poursuivi le porte-parole du gouvernement.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter