Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 06 03Article 464250

General News of Monday, 3 June 2019

Source: www.camerounweb.com

Marche du MRC: libération d'une soixantaine de militants [COMMUNIQUE]

C'est le porte-parole du président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) Olivier BIBOU NISSACK qui vient de le révéler dans une déclaration dont nous vous proposon l'intégralité

"Après la libération de 19 résistants pacifiques hier des griffes des renseignements généraux à Yaoundé, une soixantaine de résistants détenus secrètement au SED à Yaoundé, viennent eux aussi d'être mis en liberté. Leurs récits sont tout autant de démonstrations de pratiques hitlériennes dignes du plus sombre des régimes faciste et dictatorial. La Gendarmerie Nationale Camerounaise du régime illégitime de Yaoundé semble en proie à une transformation assumée en police politique décomplexée, car le SED a été durant le séjour secret des résistants transformé en centre de tortures sauvages et moyenâgeuses.

En rappel, les responsables du SED ont nié détenir des manifestants arrêtés le 1er juin dernier, et ont par conséquent refoulés tous les avocats qui y ont fait le pieds de grue tout le weekend durant devant ce centre de tortures. Ceci ne restera pas impuni, assurément ! La rigueur de la loi rattrapera tôt ou tard ceux qui prennent les Camerounais pour de simples animaux destinés à l'abattoir.

Dans l'intervalle, le collectif de la défense assure en ce moment-même la supervision des comparutions de Paul CHOUTA (avec qui le porte-parole s'est entretenu), Raymond Jules ANAMA, et 5 autres personnes toutes arrêtées arbitrairement et abusivement pour des motifs fallacieux.
<> dixit le Président élu Maurice KAMTO."

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter