Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 06 08Article 464558

General News of Saturday, 8 June 2019

Source: www.camerounweb.com

Marche du MRC: Yaoundé et Douala bouclées ce samedi

Des policiers et gendarmes anti-émeutes ont pris des positions stratégiques à Douala et Yaoundé pour "recevoir" les partisans du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) qui a organisé une manifestation ce samedi 8 juin 2019.
La présence des hommes en tenue munis de matraques, de gaz lacrymogène, de canon à eau et autres outil de dispersion des protestations, semble avoir été un élément dissuasif à la manifestation organisée ce samedi pour la libération de Maurice Kamto et ses militants.

A Douala, des canons à eau ont été postés au Round Point Darker et au carrefour de Ndokoti à Douala lll.
Des camionnettes de police et de gendarmerie ont également été installées à Mobile Bonakouamouang à Akwa, Bonaberi, Grand Moulin Deido et dans d'autres endroits stratégiques de la ville pour divertir ceux qui oseront descendre dans la rue ce samedi.

A Yaoundé, les principaux lieux sujets aux émeutes, comme rond-point Post Central, ont vu la présence intimidante d'agents de sécurité en tenue de combat.
A la suite de l'arrestation le 1er juin dernier du premier vice-président du MRC, Mamadou Mota, la deuxième vice-présidente du parti, Tiriane Nadege Noah, était censée diriger les manifestations de ce samedi.

Environ 350 membres de la MRC, dont son premier vice-président, ont été arrêtés lors des manifestations nationales de samedi dernier.

Maurice Kamto a été officiellement déclaré deuxième à l'élection présidentielle de l'an dernier, mais il a depuis revendiqué la victoire. Son parti de le MRC a depuis lors tenu plusieurs manifestations au Cameroun et à l'étranger contre "un blocage électoral et appelle à des réformes électorales radicales".

Le ministre de l'Administration territoriale, Atanga Nji Paul, lors d'une visite à Douala jeudi, a donné « un dernier avertissement » à tous ceux qui participeront à une manifestation illégale.

Il a déclaré que les leaders du MRC sont des mauvais perdant n et devraient cesser de compromettre la paix du pays.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter