Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 23Article 543694

General News of Wednesday, 23 September 2020

Source: www.camerounweb.com

Marche du 22 septembre: voici le communiqué officiel du MRC (INTEGRALITE)

Au lendemain de la marche du 22 septembre, le MRC vient de réagir à travers un communiqué aux évènements survenus lors de marche. Le parti dénone la repression de la manifestation ainsi que l'arrestation de certains cadre du MRC.

Lire ci-dessous le communiqué

COMMUNIQUE AU SUJET DES MARCHES PACIFIQUES DU 22 SEPTEMBRE 2020

Les partis politiques et organisations de la société civile qui se sont réunis, le 17 septembre 2020, au siège du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun à Yaoundé et se sont exprimés à travers un Communiqué final adopté le même jour, se réjouissent du succès retentissant des marches pacifiques, patriotiques et républicaines du 22 septembre 2020. Ils adressent leurs chaleureuses félicitations aux populations camerounaises qui sont sorties massivement pour exprimer leur opposition à la poursuite de la guerre civile dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, et au maintien d’un système électoral inique qui rend impossible l’expression démocratique du peuple camerounais.

Nos populations ont fait preuve d’un courage héroïque face à un déploiement sans précédent de la machine répressive du régime, digne d’une situation d’état de siège, laquelle a semé la terreur toute la semaine précédant les marches, causé des victimes innocentes, notamment de nombreux blessés, y compris par balles. Par leur comportement pacifique exemplaire, même devant la charge barbare et injustifiée des forces répressives, ces populations ont fait montre de leur maturité politique, de leur sens des responsabilités patriotique et de leur civisme dans l’expression de leur profond désir de changement dans la paix et le respect de la Constitution de notre pays.

Aux victimes des brutalités des forces de la répression, nous exprimons notre profonde compassion et nos vœux de prompt rétablissement pour les blessés.
A ceux qui ont été arrêtés illégalement pendant les marches ou enlevés pour certains, la veille de ces marches ou à leurs domiciles, parmi lesquels le Professeur Alain FOGUE TEDOM, Trésorier national du MRC et M. Olivier BIBOU NISSACK, Conseiller et Porte-parole du Président national du MRC, nous disons notre totale solidarité et nos encouragements dans cette nouvelle épreuve sur le chemin de la libération de notre pays.

L’arbitraire et la barbarie n’auront pas raison de la détermination des populations camerounaises à se libérer de la tyrannie d’un régime dictatorial, qui n’a aucune considération pour la vie des Camerounais, encore moins pour leurs souffrances et la détresse de la jeunesse. Vous pouvez être fiers d’avoir poussé le pouvoir de Yaoundé à montrer au monde son vrai visage.
Une force puissante s’est levée ce 22 septembre. Elle doit continuer sa course jusqu’à l’atteinte du but qu’elle poursuit, à savoir :
- le retour à la paix dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest par un cessez-le-feu immédiat ; suivi d’un dialogue national inclusif portant, entre autres sur la réforme des institutions, y compris la forme de l’Etat ;
- la réforme consensuelle du système électoral avant toute nouvelle élection dans notre pays,
faute de quoi les marches pacifiques se poursuivront, pour appeler au départ du pouvoir de M. Paul BIYA et de son régime.

Nous ne sommes pas dupes : un peuple resté aussi longtemps dans les fers ne se libère pas en un jour. Les Marches pacifiques du 22 septembre ne sont donc qu’un point de départ. Le peuple de la résistance doit rester éveillé et plus mobilisé que jamais.
Que Dieu bénisse le Cameroun !

Fait à Yaoundé, le 22 septembre 2020.
POUR LES PARTIS POLITIQUES ET ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE CONCERNES.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter