Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 24Article 544018

General News of Thursday, 24 September 2020

Source: L'Anecdote N°1126

Marche du 22 septembre: l’archevêque de l’église catholique gallicane démolit Kamto

L’archevêque de l’église catholique gallicane, réagit aux sorties de certains membres de l’épiscopat sur la situation sociopolitique au Cameroun, livre son sentiment sur le respect des institutions et commente la reprise des activités du groupe l’Anecdote.

Vous êtes une autorité morale et conduisez le peuple de Dieu vers les chemins de la paix. Toutefois, on note que l’actualité dans le pays est dominée par des appels au soulèvement lancés par des responsables de parti politique. Que pensez-vous de ces attitudes qui tranchent avec le respect de ‘autorité établie ?

Ce sont des attitudes irresponsables que nous condamnons avec la dernière énergie. Voyez-vous, la politique est un jeu dans lequel ceux qui s’y prêtent doivent avoir un esprit de finesse, de délicatesse. L’élection la plus déterminante dans la vie politique d’un Etat est la présidentielle en ce sens qu’elle charrie de grands enjeux et suscite de grands intérêts dans la vie de la nation. Les autres élections sont déterminées. Alors, décrier les problèmes qui existaient au temps de la présidentielle qu’on a perdue à l’aune des élections pressantes est un exercice de contrefaçon. On ne devient pas président de la République après avoir perdu une élection. Il faut perdre dans la patience pour réussir dans la patience.

Nous avons un président légitime et légal dans tous les points. C’est lui qui est la boussole de tout le pays, nous devons suivre le chemin qu’il nous trace avec respect et amour de la patrie. Toute autorité vient de Dieu nous enseignent les Saintes Ecritures de tous les livres sacrés. Celui qui n’obéit pas à une autorité établie qu’il voit, ne peut nullement obéir au Créateur de toutes les créatures qu’il ne voit pas. Nous pensons de même que la mondialisation est un facteur déroutant pour ceux qui croient que la comparaison est égale à la raison. Nous devons respecter les institutions républicaines ainsi que celui qui les incarnent.

Certains de vos collègues dans l’épiscopat ont abondé dans le sens de ces leaders politiques. Que vous inspirent ces postures ? Vous savez que l’homme vit trois choses : l’instinct, la raison et la logique. Le caractère d’être ordonné ou sacré n’annule pas ces trois choses. Et en plus, certains hommes de Dieu confondent église et syndicat. L’église est éthique, morale et spirituelle alors que le syndicat est une objectivation des revendications.

Parlant des prélats qui incitent à l’insurrection, de mèche ou de complicité avec les partis « révolutionnaires », le peuple de Dieu à eux confié doit recevoir une doctrine évangélique basée sur l’enseignement de Jésus-Christ et non de déformer les versets bibliques à leur guise pour démontrer aux âmes froides et tièdes leurs fins ambiguës. Nous disons et c’est notre souhait que les hommes de Dieu s’occupent de l’évangélisation : l’annonce de la Bonne nouvelle du salut, la délivrance des captifs, la libération des cœurs brisés, la guérison des malades. Nous invitons le peuple camerounais à la prudence et à la patience. Le meilleur ne s’obtient que dans la paix. Travaillons main dans la main pour un Cameroun uni et prospère. Soyons sereins pour des lendemains meilleurs. Que Dieu nous garde.

Vous avez dit des messes d’action de grâce demandant au Seigneur d’accorder sagesse et intelligence au PDG du groupe PAnecdote pendant la période de suspension des activités afin que le processus de restructuration soit bien conduit. Comment avez-vous accueilli l’annonce de la reprise des activités des médias du groupe ?

Que Dieu bénisse le PDG du groupe P Anecdote tout restructuré, tous les lecteurs du journal ainsi que vous-même M. le journaliste. Pendant le temps de la restructuration, nous avons pris l’initiative de façon singulière d’implorer la miséricorde de Yahve, au nom de Jésus-Christ, pour que sagesse et intelligence soient accordées au PDG du groupe l’Anecdote, M. Jean Pierre Amougou Belinga, afin de prendre des décisions logiques pour que l’entreprise qu’il a créée ; qu’elle continue à apporter le bien-être social à des milliers de familles par l’intermédiaire des personnes qu’il emploie.

Nous sommes rassurés que les demandes faites avec foi au créateur Yahve, bon, clément et miséricordieux aient été reçues favorablement. Ce que demande ainsi Mathieu 7 verset 7 nous le démontre à suffisance. Aussi est-ce donc avec un véritable sentiment d’avoir été exaucé que nous avons appris la reprise des activités. Nous nous réjouissons de la réouverture des portes du groupe et surtout de la joie des employés qui retrouvent un sourire restructuré. Nous rendons gloire et grâce à Yahve au nom de Jésus-Christ. Nous rendons grâce à Yahve pour le groupe l’Anecdote et son PDG.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter