Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 28Article 544678

General News of Monday, 28 September 2020

Source: 237actu.com

Marche du 22 septembre: Eric Kingue exige la dissolution du MRC

Le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), est sérieusement menacé de dissolution par les autorités camerounaises.

À la suite des manifestations pacifiques du 22 septembre 2020, certains partisans de Maurice Kamto ont été arrêtés. Les avocats de ce parti d’opposition avancent un chiffre de près 600 personnes mises aux arrêts.

Ils sont actuellement détenus dans différents commissariats et brigades du pays. D’autres sont activement recherchés par les services de sécurité. L'opposant Maurice Kamto, lui, reste sequestré à son domicile depuis une semaine.

La situation du parti politique de Maurice Kamto fait l’objet d’un examen « attentif » par le ministère de l’Administration territoriale d’après le porte-parole du gouvernement camerounais. Il est reproché à cette formation politique de s’illustrer « négativement depuis plusieurs années par des activités attentatoires à la paix si chère aux Camerounais ».

De l’avis de Paul Eric Kingue, la dissolution du MRC va considérablement apaiser les tensions sociales.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter