Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 06Article 546793

Politique of Tuesday, 6 October 2020

Source: www.camerounweb.com

Marche du 06 octobre: manifestation dans les rues de BAFANG (DIRECT)

La seconde série de manifestations lancée par le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) et certains partis politiques de l'opposition camerounaise dont le CPP d'Edith Kah Walla mobilise du monde dans certaines localités du pays.

En effet si dans les grandes villes du Cameroun on ne constate aucun mouvement de protestation suite à l'appel du MRC, dans d'autres coins du pays les populations sont dans les rues pour exprimer leur ras-le-bol à l'égard du système et exiger le départ du président Paul Biya du pouvoir.

C'est sous une forte pluie battante que la foule sillonne les rue de Bafang ce mardi matin. Ils disent tourner définitivement la page RDPC.

Dans un communiqué publié ce 05 octobre 2020, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais par la plume du Pr Jacques Fame Ndongo, maintient qu’il s’agit d’un canular. Pour le RDPC, les manifestations prévues ce jour, ne sont qu’un autre gros mensonge du MRC. Dans une déclaration le parti au pouvoir parle d’une marche dans l’imaginaire.
« Aucune marche n’aura lieu…dans le réel. C’est un canular de plus ou de trop. Le Rdpc demande aux camerounais de vaquer normalement et paisiblement à leurs occupations habituelles pour bâtir, dans la paix, l’unité et la légalité, le Cameroun de demain », peut-on lire dans la déclaration du Pr Jacques Fame Ndongo.

Il faut rappeler que le leader du MRC, le Prof Maurice Kamto est assigné à résidence depuis la veille de la marche organisée le 22 septembre dernier. Plusieurs centaines de manifestants dont le porte-parole et le trésorier général du MRC sont toujours aux mains de la police camerounaise.



Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter