Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 10Article 607327

Actualités of Saturday, 10 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Marche de Paris : le MRC divisé par la présence des Ambazoniens

Le MRC divisé par la présence des Ambazoniens Le MRC divisé par la présence des Ambazoniens

• Le MRC nie toute cohabitation avec les séparatistes anglophones

• Roland Dieuwou est cependant dérangé par la présence des Ambazoniens à la marche de Paris

• Calibri Calibro assume tout


La participation des sécessionnistes anglophones à la marche du 3 juillet avec leurs drapeaux dérange certains cadres du MRC. C’est le cas de Me Roland Dieuwou, secrétaire national en charge des affaires juridiques au MRC. Il estime que ces derniers n’avaient pas à brandir leur effigie dans une manifestation dont ils ne sont pas les organisateurs.

« Le débat n’est pas de vouloir ou pas les Ambazoniens. On part du principe qu’il s’agit des Camerounais qui vivent dans la diaspora. Maintenant, la manifestation est-elle une manifestation d’Ambazoniens ? Si la réponse est « oui », il n’y a pas de débat à faire. Mais si la réponse est « non », les Ambazoniens, avec leurs effigies, de mon point de vue, je l’assume, n’avaient pas à s’immiscer dans cette manifestation-là. Maintenant, ça a été fait. Est-ce que le simple fait que justement il y ait eu cette immixtion dans une manifestation de Camerounais de la diaspora, veut dire que le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun avec son président Maurice Kamto sont d’accord ou soutiennent la sécession ? Je veux qu’on évite ce raccourci-là », explique-t-il.

Me Roland Dieuwou tient cependant à préciser que la présence des séparatistes anglophones lors de la marche de Paris ne signifie en aucun cas, l’existence d’un accord préalable entre les deux organisations.

« Si vous avez un problème, est-ce que vous allez trier les soutiens ? Même si vous vouliez trier les soutiens est-ce que vous êtes en mesure de faire la séparation entre tous ceux qui veulent bien soutenir la cause ? Pour nos positions idéologiques et sociales, tous les Camerounais de bonne foi en tout cas savent quelle est notre position. Si vous voulez faire allusion par exemple aux effigies séparatistes, vous n’allez pas nous faire accepter aujourd’hui que cela veut dire que nous sommes un parti séparatiste. Nous sommes résolument Républicains et pacifistes », a-t-il soutenu d’emblée, mettant au défi l’intervieweur de lui présenter « le texte, les bases de l’alliance » du MRC avec les « Ambazoniens », précise-t-il.

LA BAS assume

Du Côté de la Brigade Anti-sardinards (BAS), c’est la satisfaction. Calibri Calibro, le responsable de ce mouvement de la diaspora camerounaise assume la cohabitation avec les séparatistes anglophones.

« Le fait que les chefs séparatistes soutiennent notre cause ne nous pose aucun problème... Même si nous sommes pour le fédéralisme, nous sommes d'abord entre frères camerounais... Ces gens dénoncent ce qui leur arrive en zone anglophone. Ils sont martyrisés, violés ! », a-t-il expliqué.

Rejoignez notre newsletter!