Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 26Article 544423

General News of Saturday, 26 September 2020

Source: Actu Cameroun

Marche anti-Biya du 22 septembre : Maurice Kamto bientôt devant la justice

La situation du leader du MRC fait l’objet d’un examen attentif par les instances judiciaires compétences.
L’opposant camerounais Maurice Kamto, l’initiateur des manifestations anti-Biya du 22 septembre, sera bientôt devant la justice. La situation du leader du MRC fait l’objet d’un examen attentif par les instances judiciaires compétences. C’est ce qu’a annoncé René Emmanuel Sadi dans un communiqué signé le 25 septembre 2020.



Selon le porte-parole du gouvernement, un certain nombre d’arrestations ont été effectuées à la suite des opérations de maintien de l’ordre lancées pour barrer la route à ce projet insurrectionnel. « Certaine des personnes arrêtées dont l’implication dans le projet insurrectionnel du MRC a été jugée dérisoire ont été relâchées. D’autres le seront, le cas échéant, au fur et à mesure de l’évolution de l’enquête judiciaire en cours. »Indique René Emmanuel Sadi.

D’autres membres du MRC activement recherchés
Et d’ajouter : « Certains meneurs et organisateurs de cette aventure insurrectionnelle ont également été arrêtés et répondent de leurs actes devant la justice. D’autres sont activement recherchés par les services de sécurité aux mêmes fins. »



Le gouvernement se félicite également du fait que, malgré la volonté acharnée du MRC d’instrumentaliser les Camerounais, le rejet du projet « insensé » du MRC ait été clairement exprimé par toutes les composantes sociologiques.

A lire aussi
Cameroun - FECAFOOT: Abdouraman Hamadou explique pourquoi il n’exige plus le retour en fonction de l’exécutif de 2009
René Emmanuel Sadi exhorte les Camerounaises et les Camerounais à continuer à faire preuve, en tout temps et en tous lieux, de la tolérance et de l’hospitalité. Aussi de « ne pas imputer les agissements criminels d’une poignée d’aventuriers par une ambition dévorante, à un groupe ethnique quelconque. »

Des centaines de personnes arrêtées
589 personnes ont été arrêtées lors des manifestations du 22 septembre, selon les chiffres de Robert Amsterdam, avocat de Maurice Kamto.

Parmi les personnes arrêtées, on signale Alain Fogue trésorier du MRC ou encore Oliver Bibou Nissack, dont on ignore aujourd’hui le lieu de détention. Il y a aussi, 06 sont en garde en vue à la Brigade territoriale de Bandjoun et 08 au Commissariat de sécurité publique de Bandjoun…

Outre ces arrestations, Robert Amsterdam signale de diverses formes de tortures sur les manifestants. « On signale plusieurs décès, des injections de substances inconnues, des tortures et des traitements dégradants, et d’autres blessures », disait-il.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter