Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 18Article 535348

General News of Tuesday, 18 August 2020

Source: Actu Cameroun

Marché de Soa: les arnaques des contrôleurs de prix révélés au grand jour

Depuis la survenue de la crise du Covid-19, les contrôleurs des prix en service à la délégation départementale du ministère du Commerce de la Mefou et Afamba sont dans les marchés locaux au quotidien. À chaque passage, ils rackettent les commerçants.

C’était devenu une tradition pour ces agents véreux de l’Etat en service au ministère du Commerce dans le département de la Mefou et Afamba. « Ils nous prennent des sommes d’argent exorbitantes sous le fallacieux prétexte que nous ne respectons pas les textes. Ils trouvent toujours un motif dans le but d’arnaquer les commerçants. Et c’est ainsi qu’ils parviennent à prendre l’argent des pauvres commerçants», explique l’un d’eux. C’est donc pour récupérer ces dépenses que certains commerçants optent pour la spéculation et la surenchère dans les marchés. Compte tenu de la recrudescence du phénomène d’arnaque des contrôleurs des prix, certains d’entre eux, ont annoncé la tenue d’une grève au marché de Soa.

Préavis de grève

Les services déconcentrés du ministère du Commerce dans la Mefou et Afamba ont reçu ce préavis de grève. Afin de calmer les ardeurs, l’autorité préfectorale compétente a instruit la tenue d’une réunion de crise dans le but de désamorcer la bombe en préparation par les commerçants en colère. En date du 08 août dernier, une rencontre regroupant les meneurs, le délégué départemental du Commerce et l’autorité préfectorale s’est donc tenue dans le but d’édifier mes commerçants sur la loi commerciale.

La concertation a permis de dissiper les malentendus et les zones d’ombres entre les parties. Pour maintenir un climat de sérénité entre les deux parties, une plate forme de concertation est en cours de mise en œuvre dans le département de la Mefou et Afamba. Promesse a été faite par le délégué départemental du Commerce de faire respecter les textes régissant la pratique des activités commerciales et de mettre un terme aux cas récurrents d’arnaques orchestrés par les contrôleurs des prix.


Armand Claude Mbarga a promis de sanctionner sévèrement les récalcitrants. Cependant, les commerçants ont été invités à plus de citoyenneté en respectant les textes sur la vente des biens et toutes prestations de services pour une activité professionnelle.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter