Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 14Article 608128

Actualités of Wednesday, 14 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Manifestation de la BAS: la police cantonale de Genève prend des mesures fermes

Elle annonce une série de mesures en vue de limiter l'accès à des points sensibles de la ville play videoElle annonce une série de mesures en vue de limiter l'accès à des points sensibles de la ville

• La police cantonale de Genève vient de publier un communiqué sur la minifestation de la BAS

• Elle annonce une série de mesures en vue de limiter l'accès à des points sensibles de la ville

• La BAS joue avec le feu à Genève


La police cantonale de Genève annonce déjà les couleurs des manifestations que prévoient organiser les membres de la Brigade Anti Sardinard (BAS) pour dénoncer la présence en Suisse du président camerounais Paul Biya et sa suite.

En effet, suite aux différentes manifestations devant l'hôtel Intercontinental où séjournent Paul et Chantal Biya, les autorités sécuritaires de la ville de Genève ne veulent plus prendre de risque comme ce fut le cas lors de la dernière visite du président camerounais dans leurs murs. La police cantonale de Genève vient de publier un communiqué dans lequel elle annonce une série de mesures en vue de limiter l'accès à des points sensibles de la ville.

Selon le communiqué, des restrictions de circulation sont prévues "aux alentours de l'hôtel Intercontinental et de la place des Nations de 9h30 à 18h00". A ces restrictions, s'ajoutent des déviations et la fermeture de plusieurs voies d'accès.

La rédaction de CamerounWeb vous propose l'intégralité du communiqué

Dans l'après-midi du samedi 17 juillet 2021, sur la Place des Nations aura lieu une manifestation contre la présence en Suisse du président du Cameroun.

Des restrictions de circulation seront mises en place aux alentours de l'hôtel Intercontinental et de la place des Nations de 9h30 à 18h00.
La route de Ferney sera temporairement fermée à la circulation entre la route des Morillons et le bas de la place des Nations.

Le chemin du Petit-Saconnex sera fermé à la circulation entre l'avenue De-Budé et la route de Ferney.

Des déviations seront mises en place.

L'accès au chemin du Petit-Saconnex ne se fera que par le haut de l'avenue De-Budé, qui sera fermée entre le numéro 13 et le chemin du Petit-Saconnex. Tout véhicule qui désirera sortir de cette zone devra le faire par l'avenue De-Budé.

Il est conseillé aux propriétaires des véhicules stationnés sur les cases privées situées entre l'arrière de l'Intercontinental et l'avenue De-Budé 3 de déplacer leurs véhicules durant toute la journée du samedi 17 juillet 2021.

Merci pour votre compréhension


Séjour privé de Paul Biya : la BAS joue avec le feu

La situation pourrait dégénérer le 17 juillet 2021 à Genève. Les manifestants Anti Biya qui projettent de troubler le séjour du chef de l’Etat en suisse pourrait faire face à la répression des forces de l’ordre. C’est ce que prétend Bertin Metsengue dans cette tribune que nous vous proposons.

Depuis l'arrivée du couple présidentiel camerounais dans la capitale Helvétique, le groupe Ethnofascite et obscurantiste BAS réputé pour ses attaques sur les ambassades camerounais en Europe et soupçonné d'être soutenu par Paris monte au créneau pour planifier une agression sur Paul et Chantal Biya en séjour privé en Suisse. Les groupes de patriotes du terroir et ceux de la Diaspora lèvent le ton pour prévenir les autorités helvétiques d'un risque d'enlisement en cas de tentative de perturbation du séjour du de Paul et Chantal Biya. Qu'est ce qui peut expliquer la mutité d'une certaine classe politique de Yaoundé ?

Paris- BAS -MRC - AMBABOYS accord parfait !

Le 03 Juillet 2021, un meeting des ressortissants africains de plusieurs pays avait été autorisé par les autorités françaises à la gloire de Maurice Kamto opposant et candidat malheureux à la présidentielle de Octobre 2018. Bien avant cela, la justice française avait décidé de banaliser la mise à sac de l'Ambassade du Cameroun à Paris par les coupables en donnant aux vandales des peines de 3 et 4 mois de prison avec sursis. Cela a suscité un courroux de la part du peuple camerounais dans son immense majorité qui a définitivement conclu à un procès biaisé. Ce jugement irresponsable de la justice française sur cette affaire témoigne à suffisance la complicité qui pourrait exister entre Paris et la BAS . En clair la justice française a donné un chèque en blanc à ce mouvement ethnofascite dangereux pour attaquer et agresser les autorités camerounaises en séjour en Europe . Chose qui devient inacceptable pour les camerounais et pour les patriotes qui plus que jamais envisage des représailles sur les intérêts de ces pays au Cameroun ainsi que ceux des membres de cette BAS. Les autorités camerounaises vont-ils laisser faire cela ?

Le Cameroun respectueux des accords internationaux !

Le pays de Paul Biya a les yeux rivés vers la capitale Helvétique où se trouve actuellement son President. Plusieurs suivent avec attention toute l'actualité autour . Comme en Fevrier 2020, les patriotes se disent prêts à passer à des actes de représailles sur tous les pays qui soutiennent honteusement ce groupe dangereux qui ternit l'image du Cameroun à l'étranger. Les camerounais ont les yeux ouverts et savent que Paul Biya est un Chef d'État visé par les groupes d'influence impérialistes occidentaux du fait de son renoncement à ratifier les accords spéciaux qui intégraient les accords monétaires qui ont échoué en Décembre 2020 . Ces accords signaient de ce fait la primauté des interets occidentaux au Cameroun tout en déliant de ce fait les mains du grand sphinx. Le Peuple camerounais très avisé connait le sors qui a été réservé à Idriss Beby ou encore au président Haïtien. Il n'a pas perdu de vue la tentative d'assassinat organisée à l'hôtel Meurice en Novembre 2019. Pour tout cela, plusieurs groupes de camerounais se disent désormais prêt à passer à l'acte à la moindre tentative de perturbation du séjour du President camerounais.

Le jeu trouble des pays de l'UE!

Le monde a changé, les peuples sont autant cultivés les uns que les autres. La primauté du paradigme occidental est révolue. Chaque pays tente d'imprimer son identité et son choix puis de les assumer aux côtés des autres. Pour ces pays qui croient encore qu'ils peuvent imposer des hommes à la tête de certains pays africains comme le Cameroun se trompent lourdement. Le peuple camerounais souverain et maître de son destin entend protéger son choix et l'imposer à la communauté internationale jusqu'aux prochaines élections présidentielles. Mettre en place des mouvements ridicules comme la BAS ou encore soutenir sournoisement des groupes terroristes ne fait que convaincre ce peuple de la pertinence de son choix. Paul Biya est donc en Suisse pour une offensive diplomatique pour le bonheur de son pays. Rien ni personne ne pourra ne l'empêchera d'atteindre son objectif.

Rejoignez notre newsletter!