Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 18Article 608785

Actualités of Sunday, 18 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Manifestation de Genève: 'un président de la République ce n'est pas un roi'

Jean Bruno Tagne a participé aux débats dans l'émission 'Club d'Elites' diffusée Vision 4 play videoJean Bruno Tagne a participé aux débats dans l'émission 'Club d'Elites' diffusée Vision 4

• Jean Bruno Tagne a participé aux débats dans l'émission 'Club d'Elites' diffusée Vision 4

• Il a réacgi sur le sujet de la manifestation de Genève

• Il précise que les tenants du pouvoir doivent se soumettre à cet exercice


L'ancien journaliste présentateur de la chaine de télévision Canal 2 International ne mache plus ses mots face aux propos des soutiens de régime de Yaoundé.

En effet, Jean Bruno Tagne a participé, ce dimanche 18 juillet 2021 aux côtés de plusieurs autres invités, aux débats dans l'émission "Club d'élites" diffusée Vision 4 et animée par Bruno Bidjang. Réagissant sur le sujet "Manifestation de Genève: Echec et mat?", il (Jean Bruno Tagne, ndlr) a été ferme sur les principes démocratiques qui accordent le droit à tout citoyen de porter un jugement sur l'action publique. Et il précise que les tenants du pouvoir doivent se soumettre à cet exercice.
"La démocratie est l'acceptation des différences. Un président de la République ce n'est pas un roi. Il peut être critiqué et contesté", a-t-il déclaré en réponse à ceux qui estiment que la manifestation de la Brigade Anti Sardinards (BAS) à Genève n'avait pas sa raison d'être.

Le journaliste a aussi déploré le fait que les opposants au régime Biya soient systématiquement jetés en prison comme c'est le cas des militants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), arrêtés dans le cadre des manifestations "pacifiques" de septembre 2020 et qui croupissent toujours en prison.
« En démocratie, on ne jette pas une personne en prison parce qu'elle conteste le chef de l'Etat. », dénonce-t-il.

Vision 4 humilie la BAS et cite le nom des manifestants

"Alors que leur manifestation avait été interdite, les militants de la Brigade Anti Sardinards (BAS) ont bravé l’interdit et ont subi, ce jour, à Genève une grande humiliation". C'est par ces mots que la chaine de télévision Vision 4 de l'homme d'affaire Jean-Pierre Amougou Belinga a décrit la manifestation organisée par les activistes camerounais de la Brigade Anti Sardinards (BAS) à Genève ce samedi et qui a soldé par une véritable course poursuite entre manifestants et forces de l'ordre à travers certaines artères de la ville avec à la clé des blessés graves.

Comme à son habitude, Vision 4 a choisi des mots et expressions humiliants pour décrire "une journée complètement foireuse de la Brigade Anti Sardinards (BAS) dans les rues de Genève". Dans son rendu, le journaliste est allé jusqu'à citer nommément les participants à la manifestation qu'il qualifie "d'ubuesques, ridicules et affamés".

Rejoignez notre newsletter!