Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 14Article 608038

Actualités of Wednesday, 14 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Manifestation anti-Biya en Suisse: Espoir Matomba s'en prend à la BAS

• Des Camerounais de la diaspora organisent une manifestation anti-Biya ce 17 juillet.

• Cette manifestation est mal vue par plusieurs acteurs politiques du pouvoir.

• Selon le premier secrétaire du PURS, cette initiative est inutile et barbare.


Serges Espoir Matomba a donné son point de vue dans une tribune qu'il a publiée ce mercredi 14 juillet. Pour le premier responsable du PURS, cette manifestation si elle a lieu, fera partie des actes 'insolents' qui 'démontrent simplement les limites et l'incapacité de la classe politique à faire vivre le débat démocratique'.

'Une nouvelle fois le grabuge des guérilleros de la diaspora camerounaise, autour de la personne du chef de l'Etat, nous permet de mesurer leur intrépide "courage" sur les réseaux sociaux. Ils sont bien assis dans leur confort quotidien à l'étranger et prétendent changer notre pays par des actes insolents qui démontrent simplement les limites et l'incapacité de la classe politique à faire vivre le débat démocratique autrement que par des postures violentes et barbares. C'est une chose que de contester la politique générale du gouvernement à l'intérieur du pays et même de dénoncer certaines pratiques du pouvoir. C'en est une autre d'afficher une violence contre le chef de l'Etat hors de nos frontières', écrit le candidat malheureux à l'élection présidentielle de 2018.

Rappelons que la BAS projette d'organiser une gigantesque manifestation ce samedi 17 juillet à Genève en Suisse. Cette manifestation vise à protester contre Paul Biya actuellement en visite dans la confédération helvétique.

La BAS à travers cette manifestation souhaite aussi protester contre l’hôtel Intercontinental qui accueil Paul Biya à chaque visite dans le pays.

Dans un communiqué publié ce 13 juillet, la Brigarde Anti Sardinards (BAS) a donné les détails de cette manifestation.

'Au cours de ses 39 ans de règne, Paul Biya aura passé 05 ans de loisirs cumulés à l'étranger, principalement à l'ICHG où il occupe les derniers étages entiers au prix de plus de 50.000 euros par nuit, tandis que le la majorité de ses concitoyens vit avec moins de 02 euros par jour, sans eau potable, sans électricité, sans hôpitaux, sans écoles, sans routes ni emplois et logements de qualité...Nous exigeons une fois de plus, que la Confédération suisse et ICHG cessent immédiatement toute collaboration avec ce tyran; qu'elle s'abstienne de le légitimer en l'accueillant dans ce pays qui est censé être un phare de lumière et justice.
Nous exigeons également que la Confédération suisse adopte un Décret interdisant au dictateur Biya, et à jamais de fouler son sol et qu'elle gèle ses comptes bancaires, confisque ses biens, tous mal- acquis avec l'argent volé au peuple camerounais...La diaspora camerounaise résistante est constituée d'un groupe éclectique d'individus militants et organisations dont le but est d'apporter un changement de régime, la liberté, la justice, la paix et la prospérité au Cameroun, en exigeant la démission immédiate du dictateur Paul Biya, ou en le renversant par d'autres moyens'
, écrit la BAS dans un communiqué.