Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 16Article 608602

Actualités of Friday, 16 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Manifestation Anti-Biya : les 'Indignées Tanap' dénoncent la manipulation de RFI

Les femmes féministes Tanap dénoncent la manipulation de l’opinion Les femmes féministes Tanap dénoncent la manipulation de l’opinion

• La manifestation Anti-Biya de Genvève n’est pas interdite

• Les féministes Tanap dénoncent la manipulation de l’opinion

• Les autorités de la ville de Genève ont délivré l’autorisation aux organisateurs de la manifestation


Contrairement aux informations relayées par certains ministres de Paul Biya et la radio française RFI, la grande manifestation anti-Biya de ce 17 juillet 2017 n’a pas été interdite. C’est ce que révèlent les activistes membres de « Femmes indignées Tanap » dans un communiqué parvenu à CamerounWeb.

« Un communiqué circule en ce moment sur les réseaux sociaux, annonçant l’annulation de la manifestation de demain Samedi 17 juillet à Genève. Nous tenons à rassurer tous les combattants de la diaspora camerounaise qui tient à se rendre sur les lieux de la manifestation à ne pas prendre cette information en considération, il s’agit bien évidement d’une grosse rumeur et d’une fausse information », indique le communiqué qui précise la police du canton de Genève qui avait pris soin d’informer l’opinion sur la tenue de la manifestation sur ses comptes officiels n’a pas communiqué sur cette supposée interdiction.

Le regroupement de femmes activistes de la diaspora camerounaise précise que les organisateurs de la manifestation ont en leur possession une autorisation de manifester délivrée par les autorités compétentes de la ville de Genève.
« Dans un souci de respect de ses citoyens une annonce serait faite au même endroit pour annoncer son annulation. Puisque ce n’est pas le cas et que la diaspora résistante a en sa possession de son autorisation de manifester », détaille le communiqué.

Et pourtant dans son édition Afrique de ce vendredi 16 juillet 2021, RFI a indiqué que la police genevoise a interdit la manifestation Anti-Biya de demain. « La Brigade Anti-Sardinards n'aura pas le droit de manifester demain à Genève contre le président camerounais. La demande d'autorisation de rassemblement a été refusée par le département de la sécurité du canton de Genève », avait indiqué RFI.

Rejoignez notre newsletter!