Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 14Article 520495

General News of Sunday, 14 June 2020

Source: Renouveau Infos Plus

Maniement du bâton et la carotte: comment Biya a décelé ce talent d'Atanga Nji


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Nommé ministre de l’Administration territoriale il y a un peu plus de deux ans (02 mars 2018), il est devenu au vue des actions patriotiques et républicaines qu’il pose au quotidien, l’homme de terrain, un homme à poigne, qui manie extraordinairement le bâton et la carotte.

Paul Atanga Nji ne transige pas avec le respect scrupuleux de l’autorité de l’Etat et de la souveraineté du Nationale. Lorsqu’il débarque à la tête du ministère de l’administration à une époque de braises avec la crise socio-politique dans les régions du Nord-ouest et du sud-ouest du Cameroun, personne n’aurait vendu la Peau de Paul Atanga Nji chère. Sauf Paul Biya auprès de qui il aura servi avec loyauté et dévotion au palais de l’unité pendant de longues années. Au cours de la même année 2018, outre la crise sociopolitique inhérente à la crise dite anglophone et la guerre asymétrique que le pays mène contre la secte du Boko Haram et l’insécurité alimentée par des groupes dissidents centrafricains à l’Est du Cameroun, l’élection présidentielle d’octobre 2018 pointait déjà à l’horizon.

Cette dernière sera suivie du double scrutin législatif et municipal de février 2020. Toutes ces étapes où l’on pourrait redouter les angoisses de l’insécurité seront traversées sans chambardements, y compris l’élection partielle de 13 sièges de député à l’Assemblée Nationale dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. Courageux, rassembleur et pacificateur devant l’Eternel, Paul Atanga Nji ne recule devant rien lorsqu’il s’agit de rétablir l’autorité de l’Etat et sauvegarder l’intégrité territoriale en plus de la protection civile.

Son rôle dans le déroulement sans incident sécuritaire majeur au cours des différents scrutins cités plus haut, la sécurité des personnes et des
biens tout comme la gestion des provocations de Maurice Kamto avec ses marches dites pacifiques à travers le pays pour contester l’élection de
Paul Biya en 2018 est plus que déterminant. Sur le même prisme, les conférences annuelles des gouverneurs que préside le Minat ainsi que
ses descentes multiples sur le terrain, dissuadent les hors-la loi tout en rassurant les paisibles citoyens.

Au niveau de la crise dans le Noso, Paul Atanga Nji s’exprime en exceptionnel guerrier pour confirmer la réalité selon laquelle, les vrais guerriers s’illustrent dans les batailles. Il livre une croisade sans précédent contre des positions incendiaires et lapidaires de certaines organisations humanitaires et autres médias camerounais ayant adoptés une posture antirépublicaine qui consiste à vilipender les institutions républicaines et à passer au vitriol le professionnalisme de nos forces de défense et de sécurité. Ces Ong sont sous la menace d’interdiction d’exercer au Cameroun en représailles de la désinformation de l’opinion via la manipulation et l’intox. Ces pseudo-organisations humanitaires qui soutiennent mordicus l’insurrection au Cameroun brillent par l’exagération voire la provocation.

Le comble de la partialité reprochée à ces Ong remonte lors du déroulement du double scrutin législatif et municipal du 09 février dernier où une poignée d’assassinats sera taxée de carnage et de génocide par ces mercenaires et terroristes déguisés pour fragiliser le Cameroun. La position particulièrement imperturbable mais audacieuse pour décapiter l’irrédentisme et la fronde dans le Noso fait de Paul Atanga Nji, l’allié privilégie de la recherche de la paix et la stabilité dans la zone.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter