Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 21Article 536419

General News of Friday, 21 August 2020

Source: Cameroon Info

Manaouda sommé de démanteler les centres de prise en charge Covid19 qui ont a coûté près d’un milliard

Dans une correspondance adressée au ministre de la Santé Publique le 20 août 2020, le ministre des Sports et de l’Education Physique, explique qu’il est question de libérer les infrastructures dédiées au CHAN 2021 et à la CAN 2022 de football.
Conséquence d’une mauvaise gestion ! Alors que le gouvernement sait depuis plusieurs années que le Cameroun va abriter les prochaines phases finales du Championnat d’Afrique des Nations de football et de la Coupe d’Afrique des Nations de football, il a choisi d’aller investir près d’un milliard de FCFA dans les infrastructures sportives dédiées aux compétitions attendues. «L’aménagement des centres spécialisés de prise en charge des malades Covid du Stade militaire et du stade Mbappe Leppe, nous a coûté dans les 836 millions de FCFA environ», affirmait le mois dernier, le ministre de la Santé Publique, Manaouda Malachie, dans une interview sur l’antenne de la CRTV-Radio.

Ainsi, moins de cinq mois après cet investissement, il va falloir détruire ces nouvelles installations pour faire place aux préparatifs du CHAN 2021 et de la CAN 2022.

«J’ai l’honneur de vous répercuter les Hautes instructions de Monsieur le Ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence de la République, relatives au démantèlement , dans les meilleurs délais, du dispositif installé dans certaines infrastructures sportives (Stade Mbappe Leppe à Douala, Stade de Ngoa-Ekelle et Middle farm stadium de Limbe, ndlr) dans le cadre de la riposte gouvernementale contre la pandémie du coronavirus», a écrit le ministre Narcisse Mouelle Kombi, président du Comité d’organisation local de la COCAN 20-21.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter