Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 05Article 606247

Actualités of Monday, 5 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Manaouda en colère contre l’entreprise chargée de construire l’hôpital de référence de Maroua

Plus de  prolongation de délais. Plus de prolongation de délais.

Le ministre de la Santé publique était en visite sur le chantier de construction de l’hôpital de référence de Maroua le 29 juin dernier.

Manaouda Malachie n’a pas caché sa colère contre l’entreprise chargé de construire l’édifice.

Les travaux piétinent depuis près de 4 ans.

Quatre ans après son lancement (3 mai 2017), le chantier de construction de l’hôpital de référence de Maroua affiche un taux d’exécution de 48 % seulement. C’est pourquoi, rendu sur le chantier le 29 juin dernier, le ministre de la Santé publique n’a pas caché sa colère. « Nous ne sommes plus disposé à vous accorder une autre prorogation de délais », a declaré d’un ton colérique Manaouda Malachie, à l’endroit du représentant d’Alliances construction Cameroun, l’entreprise chargée de la construction de l’hôpital de référence de Maroua.

Le délai de livraison initial de cet l’hôpital avait été arrêté pour 2019. Selon le calendrier, ces travaux accusent déjà deux années de retard. « Vous comprenez pourquoi je ne peux pas être satisfait. Ce que nous avons vu sur le site ne nous rassure pas », a déploré le ministre de la Santé publique (Minsanté) en visite sur ce chantier le 29 juin dernier.

Les pertes pour l’Etat

Selon le ministre de la santé publique, ce retard de la livraison crée un énorme préjudice à l’Etat du Cameroun. « Ceci coûte à l’État aussi, parce que lorsqu’on proroge les délais de l’entreprise on doit également proroger les délais de la mission de contrôle, payée par l’État. Il y a des arguments qui ont été avancés dans le sens de ces prorogations. Mais il faut bien qu’on s’arrête quelque part », poursuit Manaouda Malachie.La société Alliances Construction a déjà pourtant bénéficié de trois prolongations de délais entre octobre 2018 et août 2020. La première est intervenue le 2 octobre 2018, la deuxième le 25 juillet 2019 et la troisième le 10 août 2020.

Rejoignez notre newsletter!