Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 12Article 588451

General News of Monday, 12 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Manaouda Malachie rattrapé par ses mensonges

Invité à la Crtv le 15 mars dernier pour parler des fonds Covid, le ministre de la Santé publique Malachie Manaouda avait rassuré que ceux-ci n’atteignaient pas encore la barre de 100 milliards. Faux selon cette note adressée à la Chambre des comptes et qui parle de 180 milliards de Fcfa.


A la question de Ntchuisseu Ngock, journaliste à la Crtv de savoir " lorsqu'on gère des centaines de milliards des FCFA du Covid-19, comment se réveille-t-on chaque matin, on a les mains propres et la mémoire tranquille, ou les mains sales?

Malachie Manaouda avait répondu : « le Covid-19 au moment où nous parlons n'a pas encore dépassé le seuil de 40 milliards FCFA en terme de dépenses, parce qu'il y a des impayés de l'ordre de 20 milliards FCFA...nous sommes peut-être à 50 milliards FCFA pas des centaines de milliards FCFA. Lorsqu'on gère des milliards FCFA, nous ne cessons pas d'être un camerounais ordinaire. Les milliards c'est pour l'État. Je suis l'enfant d'un pasteur. Quand je me réveille le matin, c'est ma bouillie que je cherche et il arrive au bureau qu'on me pose des problèmes financiers que je ne puisse résoudre. De toutes les manières, j'ai les mains propres et la conscience tranquille », avait-il répondu le 15 mars dernier.

Une réponse qui s’avère fausse au regard de cette note adressée à la Chambre des comptes qui répertorie les dépenses superflues réalisées dans le cadre de ce financement de 180 milliards de Fcfa dont la Cour suprême et 23 ministères ont bénéficié. En effet, le document démontre que dans le cadre de la dotation de ce fonds spécial, le Cameroun aurait pu faire une économie de 11,84% de l’enveloppe globale. Soit environ 21 milliards 320 millions 555 mille 600 Fcfa. « Cette somme représente le montant des activités dont la pertinence est non significative », peut-on y lire. Cette remarque concerne la délégation générale à la sureté nationale (Dgsn) et 15 ministères.
Parmi eux, le ministère de la Santé publique (Minsanté) qui a bénéficié d’une enveloppe de 45 milliards de Fcfa. Au sujet de son programme 971 portant Renforcement du système sanitaire, Iresade et son consultant soutiennent par exemple que pour la prise en charge des cas confirmés (Action 2) ayant bénéficié de 32 milliards de Fcfa, certaines des activités prévues à cet effet n’avaient pas lieu d’être

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter