Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 25Article 598639

Actualités de

Source: www.camerounweb.com

Manaouda Malachie: des fils du nord craignent le même sort réservé à Marafa et Vamoulké

Manaouda Malachie et Marafa Hamidou Yaya Manaouda Malachie et Marafa Hamidou Yaya

•Les fils du nord demandent le respect de la présomption d'innocence dans les accusations contre Malachie.

•Ils craignent que le Minsanté soit victime d'un montage grossier visant à protéger les vrais coupables.

•Sur Garoua Actu, ils évoquent les cas de Vamoulké, de Marafa et Iya, tous des fils du nord écroué en prison.


Dans une publication sur leur plateforme Garoua Actu, des fils du nord du Cameroun ont exprimé leurs inquiétudes sur les multiples accusations de détournement formulées contre le ministre Manaouda Malachie dans le cadre le l'affaire dite 'Covidgate'.

'Marafa, Iya et Vamoulké ont été jeté en prison de la même manière qu'on veut jeter le ministre de la santé le Dr Manaouda Malachie en prison. C'est à dire on utilise une certaine presse qu'on finance dans l'ombre pour préparer, manipuler l'opinion publique et pour salir l'image de la future victime tout en protégeant les vrais coupables. Prenons l'exemple sur la condamnation arbitraire de Marafa Hamidou Yaya : Michel Meva'a Meboutou (l'oncle du président Paul BIYA) qui est un acteur clé dans le dossier de l'avion présidentiel n'a jamais était inquiété et pourtant c'est lui qui a ordonné à la SNH de faire le virement de 29 millions de dollars à GIA (entreprises américaines). Ce dernier a été appelé devant la barre en tant que témoin alors que c'est un acteur important dans l'opération et son témoignage qui était sensé cloué MARAFA a plutôt mis à nu leur manœuvre visant à condamner l'ancien MINATD à "tout prix". Quelques années après Michel Meva'a Meboutou est nommé au SÉNAT comme secrétaire général', lit-on dans la tribune publiée sur la plateforme Garoua Actu.

'Aujourd'hui la même machine est mise en marche pour avoir la tête du ministre de la Santé pourtant tous les Camerounais avisé connaissent qui sont les donneurs d'ordre, comment et à qui les marchés du Covid19 ont été distribués.
Dans un pays sérieux, les marchés publics ne s'obtient et ne se donne pas par des simples coups de fil ou par des "Hautes instructions". Il y'a des lois et des règles à respecter. Pourtant dans cette affaire de Covidgate les règles les plus élémentaires ont été violées. Il y'a eu du gré à gré, des entreprises mafieuses créé de toutes pièces et des entreprises qui n'ont jamais exercée dans le domaine de la santé qui ont bénéficiée la part importante du gâteau. Vous me diriez que "le Cameroun c'est le Cameroun". Certes Manaouda n'est pas blanc comme neige, comme tout gestionnaire de la chose publique au Cameroun d'ailleurs mais il doit bénéficier de la présomption d'innocence et il faut également auditionner tous ceux qui ont participé dans cette affaire et que les responsabilités soient établis', ajoute-t-ils.

Dans le scandale financier révélé par l'audit des fonds Covid du FMI, Manaouda Malachie fait partie en effet, des ministres les plus visés. Le rapport de la Chambre des Comptes (CDC) souligne en effet que le Ministre de la Santé publique aurait octroyé des marchés de plusieurs milliards de CFA à des sociétés appartenant à des membres du régime; des sociétés qui ont fait des surfacturations mirobolantes élevées à plusieurs milliards CFA.

Le Minsanté aurait selon nos informations, déjà été auditionné. Il semble porter le chapeau au secrétaire d'Etat auprès du Minsanté, chargé des épidémies, feu Halim Hayato. Il aurait également déclaré que son ministère a agi sous les ordres du SGPR Ferdiand Ngoh Ngoh et du Premier ministre Joseph Dion Ngute.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter